La ménopause est synonyme d’arrêt de production d’hormones œstrogènes et progestérone. Les changements et les symptômes comme une période menstruelle irrégulière, des ballonnements, une sècheresse vaginale font partie des moments difficiles à vivre dans cette étape de la vie d’une femme. Cependant, certaines études ont prouvé l’efficacité du CBD pour soulager certains symptômes de la ménopause.

 

La ménopause

La ménopause survient lorsqu’une femme cesse d’avoir son cycle menstruel. Cette expérience est le résultat de la perte génétiquement programmée de follicules (structures contenant des ovules) dans les ovaires. La ménopause peut également survenir an cas d’ablation des ovaires. L’arrêt de la menstruation entraîne généralement une carence hormonale en œstrogènes. La phase appelée péri ménopause débute quelques années avant le cycle menstruel final. L’âge médian des femmes ménopausées est d’environ 51 ans mais certaines peuvent être ménopausées dès 40 ans, ou même peu de temps après avoir atteint 60 ans. La ménopause précoce concerne les femmes qui n’ont jamais eu d’enfants ou les femmes qui fument. La ménopause présente un certain nombre de symptômes comme les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes, les palpitations, les troubles du sommeil, une baisse de libido… Les symptômes de la ménopause peuvent survenir sur une période de temps considérable. Les bienfaits du CBD concernant la ménopause ont été scientifiquement prouvés et permettent de remplacer les traitements médicamenteux.

Le rôle du CBD dans le corps

Si la ménopause présente de nombreux symptômes physiques, elle peut parfois atteindre la santé psychologique des femmes. Les composés cannabinoïdes (molécules dérivées de la plante Cannabis sativa) agissent à la fois sur le système nerveux et dans d’autres tissus et organes du corps. Il a été démontré que le CBD joue un rôle clé dans les récepteurs situés dans le système physiologique y compris le système endocannabinoïde (SEC). Le SEC joue un rôle de régulation et contribue à maintenir l’homéostasie. Cependant, il intervient sur l’humeur, l’immunité, la douleur, le sommeil et la fertilité. Les phytocannabinoïdes comme le CBD agissent sur SEC. La plupart des femmes ont des symptômes pouvant durer entre 3 à 5 ans même si certaines peuvent en avoir pendant de nombreuses années. Certaines femmes se tournent souvent vers des options pharmaceutiques comme le traitement hormonal substitutif (THS). Cependant, il comporte des risques considérables et présente peu d’efficacité à long terme. Les scientifiques ont prouvé que le cannabidiol (CBD) avait le potentiel de soulager certains symptômes de la ménopause.

Les bienfaits du CBD sur la ménopause

Il existe des recherches approfondies sur les bienfaits du CBD sur la ménopause permettant de remplacer les traitements médicamenteux plus lourds. Le cannabidiol améliore la qualité du sommeil, possède des effets anxiolytiques (inhibiteurs de l’anxiété), stabilise la pression artérielle et détend les muscles. La réduction des taux d’œstrogènes entraîne un affaiblissement progressif des os. Dans ce cas, des études indiquent que le CBD peut stimuler la croissance de la densité osseuse. Ses propriétés préviennent les effets secondaires négatifs, contrairement aux médicaments couramment prescrits. Il agit également comme stabilisateur d’humeur efficace. Grâce à ses effets anxiolytiques, le CBD est utilisé comme alternative naturelle à certains troubles émotionnels comme la dépression et l’anxiété.

Comment utiliser le CBD durant la ménopause ?

Pour améliorer la qualité du sommeil et stabiliser l’humeur dues aux désagréments de la ménopause, il existe des huiles de CBD qui peuvent être ingérées et mélangées dans des plats ou des boissons. Des crèmes à base de CBD sont également préconisées pour améliorer la qualité de la peau qui a tendance à perdre son éclat lors de la ménopause. La posologie varie selon les symptômes et les patientes. En ce qui concerne les sautes d’humeur ou encore les problèmes d’insomnie, la résine de CBD ou encore les huiles de CBD permettent de pénétrer rapidement dans les vaisseaux sanguins et ainsi, apporter une meilleure qualité de sommeil. Des espèces de cannabis concentrées en CBD peuvent être utilisées comme marijuana médicale souvent réglementées. La quantité et le dosage peuvent changer selon la concentration de l’huile de CBD. Une dose de 25 mg par jour est amplement suffisante. La quantité peut être augmentée selon l’avis d’un médecin jusqu’à ce que les symptômes disparaissent. Aucun essai clinique n’a été réalisé à base de CBD. Cependant, de nombreuses consommatrices ont vanté les mérites du CBD afin de calmer les symptômes de la ménopause. Le CBD est aussi moins agressif pour le foie et les reins, les organes en charge d’éliminer les toxines du corps. Ne possédant pas les propriétés psychoactives de la marijuana, le CBD permet aux consommatrices de rester parfaitement conscientes durant le traitement.