Aujourd’hui, certaines parties de notre corps peuvent être remplacées par ce qu’on appelle des prothèses. Il s’agit d’un appareillage dont l’objectif est de substituer un membre ou un organe manquant d’un corps humain. D’ailleurs, on en distingue plusieurs types actuellement qui facilitent considérablement la vie de certaines personnes qui en ont besoin. L’une d’entre elles est la prothèse oculaire, mais comme c’est un dispositif assez complexe à fabriquer et à poser, autant faire appel à des ocularistes compétents dans des centres spécialisés à Paris.

Qu’est-ce qu’une prothèse oculaire ?

Ce n’est pas un dispositif d’appareillage du corps humain récent, car elle a déjà été trouvée sur des momies égyptiennes datant de l’an 1070 environ av. J-C. À l’époque, l’orbite oculaire des momies, comme celui de Nesta Nab Asherou, était dotée d’un œil artificiel fait d’albâtre ou de plaque d’argent enduite d’émail blanc. L’objectif de cette opération était de faire apparaitre la momie comme si elle était encore en vie. Cet objectif n’est pas totalement différent d’aujourd’hui, car l’utilisation de cet appareil a pour but de donner une apparence agréable et harmonieuse aux yeux et aux visages. Cela dit, ce genre de prothèse apporte un aspect plus naturel au globe oculaire détérioré.

Par définition, cet appareil souvent appelé « œil de verre » s’agit principalement d’un dispositif médical en résine de synthèse ou en verre conçu pour combler un vide laissé par un œil manquant entier ou partiel (suite) à un traumatisme, une maladie ou encore un accident. En d’autres termes, elles permettent de donner une esthétique et un confort au patient. Elles sont conçues en forme de demi-sphère sur laquelle est dessiné l’iris.

Comme toute prothèse, celles-ci ne font aucune différence quant à son utilisation. Comme chaque individu a ses propres caractéristiques, il en est de même pour ses globes oculaires. C’est pourquoi, il n’y a pas de prothèse standard qui puisse aller à n’importe qui, chacun doit s’offrir une prothèse spécialement confectionnée pour lui. D’ailleurs, il y en a de différentes formes et de couleurs afin de donner à votre œil un aspect plus naturel, difficilement différentiable avec l’autre. Il est également à savoir que son poids ne doit pas excéder les 4 grammes. De nombreux sites spécialisés dans la Ville Lumière comme www.dencott.com vous proposent des prothèses sur mesure, parfaitement adaptées aux besoins de chacun.

Où trouver des yeux de verre et qui en fabriquent ?

Comme sa réalisation nécessite de l’expertise, il ne faut pas se tromper sur le centre ou la personne à consulter. Ces prothèses sont spécialement réalisées et confectionnées par un « oculariste ». Contrairement à ce que beaucoup peuvent penser, ce dernier n’est pas un médecin. Il est classé parmi ce qu’on appelle un auxiliaire de santé ou plus exactement un technicien. Contrairement aux médecins, il ne dispose pas de licence, mais doit pourtant être titulaire d’un numéro ADELI personnel. Ils ont leur propre cabinet de consultation et sont nombreux dans tout Paris. Sa principale mission est de fabriquer des yeux artificiels en fonction des besoins et de la physionomie de chaque client. C’est-à-dire qu’ils confectionnent des lentilles de contact sur-mesure.

Les causes d’un port de ces yeux artificiels sont plusieurs. Il peut s’agir d’un accident, d’une malformation congénitale, des complications suite à des chirurgies ou même des affections inflammatoires.

Avant de se mettre à l’œuvre, c’est-à-dire de réaliser un œil de verre, l’oculariste doit suivre quelques démarches afin d’en concevoir un qui soit compatible au patient et à son autre œil. D’ailleurs, nombreux centre à Paris ont une très bonne réputation sur le sujet. Il vous incombe de trouver celui qui pourrait répondre à vos attentes.

La première étape consiste alors à identifier les besoins du patient en prenant tous les moindres détails de l’œil comme ses mesures, sa forme, son éclat et sa couleur. Il est question de prendre une empreinte pour mieux s’assurer de sa compatibilité. Ensuite, l’oculariste procède à la confection de l’œil de verre en faisant au fur et à mesure des essais pour vérifier la forme et la couleur de l’iris avant de le finaliser et de le poser définitivement. Par ailleurs, son rôle ne se limite pas seulement aux aspects techniques, mais il doit également prodiguer des conseils au nouveau porteur et doit lui informer sur la manière dont il faut entretenir son nouvel œil.

Quand porter un œil artificiel ?

Pour les globes oculaires non fonctionnels, la prothèse est appelée « de recouvrement », quant à un globe oculaire manquant suite à une chirurgie ou pour une tout autre raison, la prothèse est « placée sur implant » permettant de fixer les muscles oculomoteurs. Pour la première, on utilise une lentille assez grande et opaque visant à respecter les mêmes couleurs de l’iris valide en prenant une empreinte pour avoir la forme recherchée. Quant à la seconde, le but est de simplement avoir un aspect plus naturel. Mais, quelle que soit votre raison, les ocularistes de Paris sont à votre disposition à toute heure, notamment via Internet.

Vous pouvez constater une large variété d’yeux artificiels comme les lentilles kératocônes qui sont spécialement conçus pour les maladies de l’œil sur la cornée. En ce sens, les lentilles de contact rigides sont les mieux adaptés afin de compenser et d’améliorer la vision du patient. Et sachez que plusieurs ocularistes à Paris peuvent-vous en donner satisfaction.

Conseils pour le bon entretien de vos yeux artificiels

Sachez que les cabinets qui ont fabriqué votre œil de verre vous diront exactement ce qu’il faut que vous fassiez pour bien l’entretenir. La meilleure méthode est donc de le polir avec un sérum physiologique. Quoi qu’il en soit, il vous faudra vous rendre chez votre oculariste tous les ans.