Une maladie infectieuse peut avoir diverses origines. Qu’elle soit d’origine virale, bactérienne ou fongique (transmise par un champignon), elle infecte votre organisme qui doit lutter pour rester en bonne santé. Chaque saison comporte son lot de germes en tout genre, du plus bénin ou plus dangereux. Petit tour d’horizon de tout ce que vous devez savoir sur les dernières actualités des maladies infectieuses.

Maladies infectieuses bactériennes

Qui dit infections bactériennes, dit vaccin ou antibiothérapie. Et en matière d’antibiotiques, il a de quoi s’alarmer. L’OMS révèle que près de 12 500 cas de décès en France seraient liés à la résistance aux antibiotiques, et plus précisément au fait que ces derniers sont encore trop souvent mal utilisés. Sujet de santé pris très au sérieux, les autorités publiques s’alarment du peu d’informations dont disposent les Français sur l’antibiorésistance (résistance de certaines bactéries suite à un usage inapproprié et systématique de ce type de traitement). Les résultats des études menées font froid dans le dos ! En 2050, si rien ne change, l’antibiorésistance pourrait devenir la première cause de mortalité dans le monde. En matière d’études des maladies infectieuses, le dirigeant de l’IHU Méditerranée à Marseille, Didier Raoult est une référence française à l’avis très tranché en matière de vaccination et d’antibiothérapie. Mondialement reconnu pour ses travaux sur les maladies infectieuses, il est également chercheur biologiste, professeur de microbilogie et titulaire du grand prix Inserm 2010 pour l’ensemble de sa carrière.

Maladies infectieuses virales

En cette période de premiers grands froids, les maladies infectieuses virales font leur grand retour. La plus connue d’entre elles reste la grippe saisonnière, qui chaque année, fait grand bruit. Pourtant, à ce jour, le réseau Sentinelle, qui recueille chaque semaine les informations délivrées par les médecins français, ne semble pas indiquer une arrivée franchement marquée de la grippe. Rappelons tout de même que la grippe n’est pas une infection anodine, dans la mesure où elle tue tous les hivers de trop nombreuses personnes. Au cours de l’hiver 2017/2018, près de 13 000 patients sont décédés des suites de cette infection. Parmi elles, 85 % des personnes étaient âgées de plus de 75 ans. Malgré tout, moins d’une personne considérée à risque sur deux choisit la vaccination. Pour rappel, sont considérées à risque les personnes âgées de plus de 65 ans, ainsi que les femmes enceintes. Si vous attendez un enfant, rapprochez-vous de votre médecin traitant qui sera à même de vous indiquer la démarche à suivre. Parfois, mieux vaut ne prendre aucun risque, même face à une maladie qui vous semble bénigne !

Nos conseils pour rester en forme

Connaissez-vous les gestes barrières ? Ce sont de petits gestes simples, qui vous permettent de vous prémunir des germes susceptibles de vous atteindre. Simples, mais extrêmement efficaces ! Lavez-vous les mains le plus souvent possible. On ne le répètera jamais assez. Votre peau est en contact permanent avec toutes sortes de germes. Une bonne hygiène permet d’éliminer virus et bactéries, d’autant que certains d’entre eux sont susceptibles de rester actifs de longues heures, voire semaines sur les surfaces avec lesquelles vous êtes en contact. Couvrez-vous la bouche lorsque vous toussez et éternuez. L’idéal est de tousser dans son coude, plutôt que sur ses mains, qui vont elles aussi propager le germe dont vous êtes victime. N’utilisez que des mouchoirs à usage unique et jetez-les immédiatement dans une poubelle hermétique. Évitez de rentrer en contact direct avec une personne qui présente des symptômes fébriles. Et pour finir, pensez à laver vos aliments, tels que les fruits et légumes qui ont pu être en contact avec une personne contaminée.