Éviter de consommer du tabac est un enjeu de santé majeur et toutes les femmes enceintes le savent. Étant dangereuse pour le fœtus, la cigarette pourrait entrainer un saignement vaginal ou provoquer une grossesse extra-utérine. Cela signifie qu’elle a un effet négatif sur la fertilité de la femme en raison des substances nuisibles qu’elle contient. Face à cela, la cigarette électronique ou la vapoteuse s’avère être une excellente alternative pour réduire les risques envisageables. Cependant, l’e-cigarette ne présente-t-elle pas des effets sur la fertilité des femmes ?

Cigarette électronique : une alternative à la cigarette traditionnelle

L’e-cigarette ou la cigarette électronique est un petit dispositif électronique qui génère un aérosol pouvant être inhalé. Il s’agit en effet d’un vaporisateur de liquide pour cigarette (ou e-liquide). L’appareil chauffe la substance jusqu’à évaporation d’une fumée aromatisée renfermant ou non de la nicotine. Notez que ce e-liquide pour cigarette existe sous différents arômesCes substances en flacon sont caractérisées par un arôme concentré qui peut être celui des fruits rouges ou encore de la menthe. La substance à vaporiser contient des éléments tels que le propylène de glycol, la glycérine végétale(glycérol), un arôme artificiel concentré. Le dispositif de vaporisation lui-même est composé de plusieurs éléments à savoir : un atomiseur équipé d’une résistance, un embout, un réservoir et une batterie.

L’utilisation de la cigarette électronique permet d’aider les femmes qui fument à se sevrer très lentement de la cigarette. Contrairement aux cigarettes traditionnelles, elle n’utilise pas du tabac ni de combustion et ne donne pas de fumée. Vous inhalez plutôt de la vapeur qui est obtenue en chauffant le liquide contenu dans le dispositif. De plus, elle est moins dangereuse que la cigarette classique, car elle contient des substances toxiques en faible dosage.

L’effet de la cigarette électronique sur la ménopause précoce

La ménopause est un phénomène naturel qui apparait chez les femmes à une certaine tranche d’âge (au-delà de 40 ans). Mais, certaines habitudes peuvent provoquer une ménopause précoce. Parmi elles, la consommation de la cigarette. En effet, le tabac provoque des modifications vasculaires, particulièrement au niveau des artères utérines. Concrètement, la consommation de la cigarette modifie le flux sanguin et aussi la plasticité des artères. Ainsi, le tabagisme est dangereux pour les femmes fumeuses, car il peut rapprocher d’une année ou de deux ans la date de leur ménopause. En outre, pour digérer progressivement le sevrage, elles se tournent vers les cigarettes électroniques.

Toutefois, il faudra privilégier les cigarettes électroniques à faible dosage en nicotine. Comme la vapeur des e-cigarettes contient moins de substances nocives et cancérigènes, elles retarderont l’arrivée de la ménopause précoce qui peut à son tour entrainer d’autres maux (ostéoporose, bouffées de chaleur…).

L’impact de la cigarette électronique sur l’ovulation

Pour tomber idéalement enceintes au moment voulu, les femmes se doivent de savoir calculer leur cycle d’ovulation et de connaître les facteurs qui pourraient l’influencer. À ce sujet, il faut savoir que le tabagisme nuit au phénomène de la folliculogenèse (maturation du follicule ovarien et de l’ovule). Il perturbe le système reproducteur féminin à différents niveaux. L’hormone régulatrice de l’ovulation FSH est sécrétée en grande quantité et la réserve en bons ovules baisse considérablement. La croissance du follicule est ralentie chez la fumeuse en raison de la présence de certaines substances toxiques (cadmium, cotinine, benzopyrène…) dans le liquide folliculaire. La consommation de la cigarette modifie donc le cycle d’ovulation qui pourrait devenir irrégulier.

Toutefois, les fumeuses accros à la cigarette peuvent opter pour la cigarette électronique qui est moins toxique. L’e-cigarette les aidera à sevrer lentement et à limiter les effets des métabolites du tabac sur l’ovulation. La bonne raison d’opter pour cette solution est qu’elle existe sous plusieurs formes et son dosage en nicotine est relativement faible en comparaison de la cigarette.

Effets de la cigarette électronique sur la fertilité et la grossesse

Pour rappel, le tabagisme est dangereux pour la fertilité de la femme et aussi pour la future mère. Toutefois, certains spécialistes de la santé soutiennent que la cigarette peut être remplacée par l’e-cigarette. Par contre, d’autres experts soutiennent le contraire et affirment que la vapoteuse ne constitue pas la meilleure alternative au tabagisme pour les femmes et les futures mamans. En effet, les effets de l’e-cigarette sur la fertilité et la grossesse sont incompris. Les résultats des tests réalisés sur des souris ont montré que l’e-cigarette nuit à la fertilité de ces dernières. Les souris exposées à la vapeur de la vapoteuse ont montré un retard significatif dans la croissance de leur première portée.

Concrètement, l’implantation du fœtus dans l’utérus semblait retardée à cause de l’exposition des souris à la vapeur avant la conception. De plus, il a été remarqué une modification de la santé et du métabolisme de la progéniture. En attendant d’approfondir les recherches, de nombreux docteurs soutiennent également que la femme doit faire des efforts pour éviter la consommation de l’e-cigarette. La vaporisation du liquide contenu dans le dispositif génère une fumée contenant des goudrons, du monoxyde de carbone et aussi des particules fines qui sont souvent à l’origine des maladies respiratoires et cancérigènes. Certes, il n’existe pas de preuves tangibles sur la dangerosité de ces composés sur la fertilité et sur le bébé, mais il vaut mieux limiter l’utilisation de la vapoteuse.

Dans le cas des femmes enceintes en particulier, l’idéal est d’arrêter totalement la consommation d’e-cigarette avant, pendant et même après la grossesse. De cette façon, elles pourront préserver leur système ovarien et également la santé de leurs futurs bébés. Le développement de ces derniers sera très certainement meilleur si elles s’abstiennent de vapoter.