Les modifications hormonales pendant la grossesse multiplient les risques d’infection dentaire chez les femmes. Lorsqu’une femme attend un enfant, elle doit redoubler de prudence concernant la santé de ses dents. Durant la grossesse, les femmes se posent de nombreuses questions sur les soins autorisés et ceux qui ne le sont pas. Le point sur les soins dentaires chez les femmes enceintes.

1. Les dents sont plus vulnérables pendant la grossesse

Dans l’imaginaire collectif, une grossesse rime avec un ventre qui s’arrondit. Pourtant, elle modifie tous les aspects du corps de la femme, et pas seulement son ventre. C’est le cas de la santé des gencives et des dents. En effet, ces dernières deviennent plus vulnérables à cause des bouleversements hormonaux. De plus, les fringales et les vomissements au quotidien compromettent la santé dentaire des femmes enceintes. Ainsi, prendre soin des dents et des gencives devient plus important durant cette période. Par conséquent, se rendre dans une clinique dentaire régulièrement est indispensable. Malgré cette fragilisation des dents, les femmes appréhendent souvent le fait d’aller chez un chirurgien dentiste.

2. La visite chez le dentiste est une priorité pendant la grossesse

Les femmes enceintes craignent souvent de se rendre chez le dentiste. À cause de fausses idées reçues, certaines s’interdisent même de consulter ce spécialiste. Pourtant, prendre soin de ses dents ne représente pas un danger durant la grossesse. C’est plutôt le contraire qui présente le plus de risque. Malgré son état, la femme enceinte peut recevoir tous les soins habituels. Cependant, si elle désire des soins extensifs comme refaire ses dents, son dentiste lui préconise souvent d’attendre l’accouchement. Même si la radiographie n’a aucun effet sur l’utérus, le dentiste diminue le recours à cette opération par principe. C’est surtout le cas lorsque la femme enceinte est à quelques semaines du terme de sa grossesse. Si son ventre n’est pas encore évident, elle peut informer son hygiéniste ou son dentiste. Les professionnels tiennent compte de cette information pour optimiser le confort de la mère.

3. La gingivite : un phénomène courant chez la femme enceinte

La gingivite est une maladie courante qui concerne plus de la moitié des femmes enceintes. En l’absence de soin, elle peut provoquer des dommages irréversibles. Ce phénomène s’explique par une plus grande sensibilité de la plaque dentaire durant la grossesse. La gingivite apparait souvent au bout du troisième mois. La femme enceinte peut retrouver son état normal après l’accouchement. Comment reconnaitre une gingivite ? Les gencives deviennent rouges et saignantes. En l’absence de traitement, cela peut entrainer une perte des dents. Ainsi, la personne concernée peut avoir besoin d’une pose d’un implant. À noter que la gingivite engendre également de l’hypertension chez la femme enceinte.

Une étude menée sur les femmes enceintes révèle que cette maladie augmente les risques d’accouchement prématuré. D’autres études démontrent que les femmes qui prennent soin de leur gencive et de leurs dents durant la grossesse ont moins de chance d’accoucher prématurément. Ainsi, le détartrage est conseillé durant la grossesse. Si la femme enceinte souffre déjà de gingivite, elle peut rincer sa bouche avec de l’eau salée pour atténuer l’inflammation.

4. Les caries : comment les limiter ?

Les caries sont également présentes chez les femmes enceintes. Les fringales et les vomissements durant le premier mois augmentent les risques de caries. Afin de prévenir cette détérioration des dents, le rinçage de la bouche est impératif après un vomissement. En effet, le vomi est très acide et fragilise l’émail des dents. Après un vomissement, la femme enceinte est souvent pressée de se brosser les dents. Cependant, il est recommandé d’attendre une demi-heure avant de se nettoyer les dents. Ces derniers sont encore vulnérables après le contact avec l’acide. Au bout du 2e trimestre, la femme enceinte peut consulter un dentiste, puisque les vomissements s’arrêtent souvent à cette période. De plus, durant cette période, les organes du bébé se sont correctement formés. Par conséquent, elle peut prendre des médicaments sans exposer le bébé aux effets secondaires.

Cependant, prendre soin de ses dents durant le troisième trimestre devient plus compliqué. Cela est surtout causé par l’inconfort lorsque la femme enceinte restez allongée sur le dos pendant une longue période. Cette position n’est pas recommandée pour le bien-être du fœtus. Dans tous les cas, le dentiste évalue le degré d’urgence du problème avant d’agir. À titre d’exemple, si la femme enceinte a besoin d’implants dentaires en urgence, il effectue l’opération rapidement.

5. Les conseils pour prendre soin des dents pendant la grossesse

Pendant la grossesse, une hygiène dentaire impeccable est nécessaire. D’abord, le brossage de dents deux fois par jour est indispensable. Ensuite, l’usage de la soie dentaire est recommandé. La femme enceinte peut l’utiliser au moins une fois par jour afin d’éliminer les bactéries dans ses dents. Elle doit aussi diminuer les produits qui contiennent de l’alcool, notamment pour le rince-bouche. La santé des dents passe aussi par une bonne alimentation, surtout avec des aliments riches en vitamines et calcium. Il est également possible de prendre des multivitamines en guise de compléments alimentaires. À noter que les aliments qui contiennent du sucre ajouté favorisent le développement de bactéries. De ce fait, la femme enceinte doit diminuer les aliments collants et privilégiez les fruits ainsi que les légumes.