L’anxiété d’anticipation est l’une des conditions psychologiques les plus bloquantes et les plus courantes. Dans cet article, vous découvrirez 2 étapes fondamentales pour commencer à s’en débarrasser et comment le faire immédiatement. Que signifie donc souffrir d’une anxiété d’anticipation ? Comment apprendre à la surmonter pour qu’elle n’affecte pas votre vie quotidienne ?

Vous utilisez tous le terme d’anxiété. Bien que l’anxiété soit une réaction psychologique et physique tout à fait normale, elle peut parfois entraîner des symptômes gênants et même de véritables troubles anxieux.

Qu’est-ce que l’anxiété d’anticipation ?

Une anxiété d’anticipation est le type d’anxiété qui découle de l’anticipation d’une situation, à la fois réelle et imaginaire. Il naît à la seule pensée de devoir faire face à une situation que nous considérons comme désagréable ou dangereuse.

Il est généralement plus fréquent chez ceux qui souffrent déjà d’anxiété et de troubles anxieux. Attention et rapidité, c’est le problème qui vous amène à passer la majeure partie de votre vie à vous inquiéter beaucoup de votre avenir. Que se passe-t-il lorsque vous commencez à faire des prédictions catastrophiques dans votre tête ?

L’inquiétude associée à l’anxiété d’anticipation peut généralement durer dans le temps et se présenter avec des prédictions désastreuses sur des événements futurs. Il est certain que l’anticipation est une façon incertaine de faire face au monde, qui peut souvent être très débilitante.

Elle croit aussi que si votre anxiété se présente généralement avec des prédictions désastreuses d’événements futurs, elle peut malheureusement vous saisir partout et constamment, entraînant des crises de panique. L’anxiété d’anticipation est toujours présente chez les personnes pressées de vivre à tout moment. Les symptômes de l’anxiété d’anticipation sont souvent similaires à ceux du trouble d’anxiété généralisée Mais que se passe-t-il lorsque vous craignez des événements absolument inoffensifs ?

L’anxiété d’anticipation est un processus que vous menez à bien sur le plan mental Le fait est que chaque événement de votre vie est l’anticipation d’une catastrophe, qui s’enracine dans votre esprit de manière persistante.

Ainsi, vous pensez pouvoir prévenir, mais en réalité vous le faites rarement. L’anxiété de l’anticipation épuise l’énergie ! Car presque tous les événements futurs sont accompagnés de ce genre d’anxiété. La plupart du temps, vous déclenchez ce mécanisme à un niveau inconscient. Donc vous le faites probablement trop vite. Ou que vous essayez de faire de si grandes choses que vous épuisez votre énergie rien qu’à y penser avant même d’avoir commencé.

En d’autres termes, l’anxiété d’anticipation est un processus qui se produit dans notre pensée, de sorte que face à toute situation qui vous cause du stress ou de l’anxiété, vous imaginez le pire.

Par exemple, si vous devez passer un entretien d’embauche, vous pensez immédiatement que l’on vous posera des questions difficiles, auxquelles vous ne pourrez pas répondre ou que vous serez bloqués et donc que vous aurez mauvaise mine et que vous serez exclus du poste en question.

Il existe plusieurs façons de gérer l’anxiété d’anticipation.

En voici deux de base. Tout d’abord, vous devez considérer que l’anxiété d’anticipation est le résultat de la peur et du stress pour l’avenir, donc votre esprit va trop vite. Sans vous donner le temps d’évaluer si la direction est vraiment la bonne. La meilleure façon de s’en débarrasser est donc d’utiliser une approche résolument plus durable. Il est crucial de reconnaître que l’on n’est pas capable de prédire l’avenir. Toute situation imaginaire et hypothétique n’est rien d’autre qu’un fantasme et une spéculation. Imaginer des implications positives et être optimiste quant à l’avenir peut réduire considérablement l’anxiété.

1 – Décomposez vos actions en micro étapes quotidiennes

Comme vous le savez, en général, les personnes souffrant d’anxiété d’anticipation ont tendance à catastropher l’avenir et le font tout le temps. Ils sont trop préoccupés par des choses qui échappent à leur contrôle.

Il suffit de rester dans le présent et de décomposer vos tâches en microétapes quotidiennes plus faciles à réaliser et donc plus faciles à gérer.

Ainsi, vous commencez à alimenter un processus naturel qui vous aidera énormément à contrôler l’anxiété. De plus, l’avenir fait moins peur et vous pouvez alimenter la pensée positive.

Après tout, si vous souffrez d’anxiété d’anticipation, c’est parce que vous avez développé l’habitude d’un mode de pensée négatif qui vous charge, de nombreuses pressions inutiles. C’est donc devenu un cercle vicieux, qu’il s’agisse de travail, d’école ou de relations.

Démonter votre vie quotidienne par petits pas réduit instantanément l’anxiété et aide à concentrer l’attention sur le présent. Lorsque l’attention est maintenue dans le présent, vous pouvez rompre l’habitude qui a pu se former à un moment de votre vie passée et qui a continué à persister jusqu’à présent.

Mais tout comme cette habitude négative s’est développée, vous pouvez aussi en développer une toute aussi positive.

Enfin, vous pouvez laisser tomber l’anxiété, le besoin de résultats immédiats ! Cette anxiété qui vous pousse à jeter l’éponge parce que vous pensez toujours au pire ! Laisser tomber les étapes quotidiennes est beaucoup plus efficace que d’être obsédé par un avenir catastrophique.

2 – Le point central est la répétition

Qu’est-ce que cela signifie, vous pouvez avancer dans l’avenir sans laisser la peur vous déranger. Par exemple, ressentez-vous une anxiété constante à l’idée de parler en public et êtes-vous conscients que vous ressentez de la nervosité et de la peur ? Laissez donc le moment couler et concentrez-vous sur les petites actions, sans vous concentrer sur les pensées négatives du pire.

Les petits moments répétés vous font surmonter l’anxiété, sans vous laisser piéger par la pensée négative, obsessionnelle et autodestructrice de l’anxiété d’anticipation. Répéter, moment après moment vous pouvez devenir plus fort. Cette approche est également un excellent antidote contre l’anxiété liée à la performance.

Chaque comportement peut être décomposé en de nombreuses petites étapes et répété à l’infini. En référence à l’exemple ci-dessus, vous pouvez également vous aider de l’entraînement autogène ou de l’hypnose en insérant des images de discours confiant devant un public à l’infini.

Ainsi, progressivement, cela peut devenir une habitude positive. Elle augmente votre confiance en vous et vous aide à voir la vie d’une bien meilleure façon. Construire une routine de bonnes habitudes peut vous libérer de l’esclavage auquel vous a enchaînés l’anxiété d’anticipation et vous permettre de surmonter un bon 80 et les problèmes qu’il crée.

Mais il existe un niveau supérieur, quelque chose qui vous permettra de vous débarrasser complètement de l’anxiété et de redevenir maître de votre vie.

Comment se débarrasser de l’anxiété d’anticipation ?

Un professionnel peut vous aider à comprendre le problème et à le résoudre. Certains traitements psychologiques sont recommandés pour gérer l’anxiété d’anticipation. Aide à prendre conscience des conflits inconscients et des mécanismes de défense qui renforcent l’anxiété.

Aide à gérer et à réduire le niveau d’anxiété d’anticipation. Il est même possible de calmer une crise d’anxiété. Grâce à l’induction hypnotique et aux bonnes suggestions, vous pouvez intervenir sur l’anxiété anticipée.