Une personne qui arrête de fumer a souvent tendance à prendre du poids. Ainsi, les gens pensent automatiquement que la cigarette fait maigrir. Par ailleurs, les on-dit sur l’effet du vapotage sur l’organisme circulent à grande vitesse et la véracité du sujet mérite d’être dévoilée. Au même titre que le tabac classique, les liquides utilisés dans les cigarettes électroniques contiennent également de la nicotine, dont le dosage dépend de chaque produit. Cette dernière peut être assimilée à un coupe-faim palliant l’envie de grignoter, mais est-ce suffisant pour confirmer que les e-cigarettes font maigrir ?

Les effets des cigarettes électroniques sur le poids

Excellente alternative au tabac classique au moment du sevrage, la cigarette électronique peut avoir des impacts sur la condition physique du vapoteur. Néanmoins, scientifiquement parlant, aucune étude n’a encore prouvé sa capacité à influer sur la fluctuation du poids. Au début de la prise des e-liquides, l’individu, qu’il soit un ancien fumeur ou non, peut maigrir. La dose de nicotine contenue dans ces produits permet de combler les besoins en cet alcaloïde. La succulence des arômes et le sentiment agréable vécu encouragent le vapoteur à en consommer et lui font oublier ses fringales. Les e-liquides agissent à la manière d’un coupe-faim qui procure une sensation de satiété. Le fait de limiter l’envie de manger favorise l’amaigrissement. Les témoignages de certains vapoteurs qui qualifient les cigarettes électroniques de moyen efficient pour perdre du poids ont un effet placébo sur les personnes qui y croient.

Du moment que l’organisme s’accommode aux liquides, l’effet de coupe-faim disparaît progressivement. La reprise des mauvaises habitudes ne fait que multiplier le risque de grossir. Le suivi d’un régime adéquat et le respect d’une bonne hygiène de vie sont toujours encouragés. Dans cette optique, vapoter des e-liquides concoctés pour remplacer un repas de la journée est une autre alternative. L’intéressé doit s’alimenter correctement pendant les repas, sans faire d’excès, et peut fumer une e-cigarette en guise de diner, de déjeuner ou de petit déjeuner. Les ingrédients qui composent les e-liquides ne font ni maigrir ni grossir directement, bien que ceux ayant un taux de nicotine élevé apportent plus de calories. Leurs effets sur le psychique et le physique transforment les habitudes et favorisent ou non la prise de poids.

Vapoter librement sans incidence sur l’indice de masse corporelle

Les cigarettes électroniques n’ont aucune influence sur les conditions physiques des vapoteurs lorsque ces derniers ont une bonne hygiène de vie. Tant que la personne se nourrit correctement et prend soin de son corps en s’adonnant à des activités sportives, la fumée produite par les e-liquides ne perturbe pas son organisme. Le choix du liquide est aussi primordial et les critères ne doivent pas se baser uniquement sur le taux de nicotine. Les arômes apportant la saveur comptent également et doivent être considérés. Les formules végétales sont d’excellentes alternatives, comme les e-liquides au CBD, dont le cannabidiol a des vertus manifestes pour l’organisme lorsqu’il est bien dosé.

Le secret du maintien du poids

L’effet de coupe-faim des liquides s’arrête progressivement lorsque le corps commence à s’y habituer. De ce fait, la personne doit résister à ses envies de fringales et essayer de ne s’alimenter que pendant les principaux repas. Néanmoins, lutter contre le désir de grignoter semble difficile, surtout pour les anciens fumeurs qui ont décidé de passer à la cigarette électronique. À l’inverse des fumées des cigarettes traditionnelles, qui ont tendance à fatiguer et à corrompre les papilles gustatives, celles des vapoteuses rétablissent l’odorat le goût. L’intéressé a l’impression de découvrir des sensations exquises et retrouve l’appétit. À ce moment, la maîtrise de soi est de rigueur pour ne pas céder au grignotage.

Connaître la composition des e-liquides

Le choix du liquide à utiliser dans la cigarette électronique peut être difficile au départ puisque les débutants ne connaissent pas encore très bien lequel leur convient le mieux. Les éléments principaux qui constituent ce produit sont au nombre quatre, à savoir :

  • la glycérine végétale (VG) ;
  • le propylène végétal (PG) ;                                             
  • les arômes ;
  • la nicotine.

Le taux de cette dernière varie selon les marques et les gammes. Cet alcaloïde n’est pas forcément présent dans tous les e-liquides puisque les flacons portant la mention 0 mg/ml n’en contiennent pas. La glycérine végétale produit de la vapeur, tandis que le propylène végétal donne le goût. Le ratio PG/VG mentionné sur les flacons indique le taux de ces éléments dans le liquide, comme 20/80, 30/70, 50/50, 70/30 et 80/20. L’arôme est à l’origine de la saveur du liquide et peut être naturel ou artificiel. Les produits de source végétale sont indiqués pour les débutants et ceux contenant de la nicotine conviennent mieux aux fumeurs en phase de sevrage du tabac.