La cigarette électronique devient de plus en plus populaire compte tenu de son caractère moins nocif que la cigarette traditionnelle. Elle est dépourvue du goudron qui est le principal élément responsable du jaunissement des dents. Toutefois, les autres éléments chimiques que renferme la vapoteuse pourraient être néfastes pour la santé bucco-dentaire.

Le vapotage est-il dangereux pour la santé bucco-dentaire ?

La prise de la cigarette classique entraîne à long terme une décoloration des dents. Des recherches ont montré que ce sont les goudrons libérés avec la fumée de cigarette qui entraînent cette modification en donnant une couleur terne à vos dents. Ce produit chimique est absent de la cigarette électronique dont le fonctionnement est axé sur la production de la vapeur. Le dispositif utilisé dans le cadre du vapotage est un concentré de liquide (un mélange de glycérine, de nicotine, de métaux, des arômes concentrés, de propylène glycol et bien d’autres). L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) avait affirmé que les vapoteuses sont nocives pour la santé humaine. Elle n’a pas toutefois avancé un argument pour justifier cette affirmation. De même, certaines études ont monté que les vapoteuses ne produisent que de la vapeur. Elles libèrent également de l’aérosol qui contient des substances potentiellement dangereuses.

La vapoteuse pourrait-elle endommager les gencives et les dents ?

Une étude américaine a montré que la nicotine vapotée réduit le flux sanguin vers les gencives. Cela pourrait accentuer l’apparition des maladies bucco-dentaires. Les autres substances contenues dans le liquide pour cigarette sont susceptibles d’accentuer ce risque. Le vapotage peut finir par causer la rétractation des gencives en provoquant la mort des tissus. La consommation des vapoteuses sur une longue durée pourrait augmenter les risques de l’apparition des problèmes dentaires. Elles peuvent entraîner une inflammation des gencives, une sécheresse buccale, grincements des dents, caries dentaires, irritation généralisée et bien d’autres.

Il faut préciser que les scientifiques ne sont pas unanimes à propos des répercussions des vapoteuses sur la santé bucco-dentaire. Pour certains, la consommation de l’e-cigarette serait bénéfique. Une étude menée par une équipe italienne a démontré que la consommation des vapoteuses peut améliorer le score de plaque dentaire avec un arrêt des saignements de gencives. Elle a montré que 87 % des personnes ayant décidé de vapoter ont un score de plaque dentaire nul en fin d’étude. Le score de plaque dentaire de ces dernières était estimé à 2/3 avant le démarrage des études. De même, 90 % des fumeurs qui souffraient des saignements des gencives ont vu leurs saignements diminués en fin d’étude.

Cette étude n’a pas confirmé l’idée selon laquelle la vapoteuse permet de maigrir. Toutefois, l’effet succulent des arômes concentrés que renferme cette e-cigarette peut entraîner une sensation de satiété chez le vapoteur. Cela pourrait l’amener à rester à jeun pendant une bonne partie de la journée et par conséquent à maigrir. Il faudrait donc attendre d’autres études afin de pouvoir confirmer les effets de ces produits sur les gencives et les dents.

Comment bien choisir une cigarette électronique ?

Il existe plusieurs modèles de vapoteuses. Cela rend votre choix parfois difficile, notamment lorsque vous êtes un débutant. Pour un choix judicieux, vous devez donc prendre en compte certains critères.

Le profil de l’utilisateur

Le choix du modèle de votre vapoteuse dépend du nombre de cigarettes que vous avez l’habitude de fumer. Si vous êtes un gros fumeur, il est préférable de choisir un appareil équipé d’une batterie puissante afin de répondre à vos besoins tout au long de la journée. Vous pouvez opter pour une batterie en double afin d’optimiser son autonomie. Pour un petit fumeur, l’idéal est d’avoir une vapoteuse compacte que vous pouvez emporter partout. Vous pouvez donc choisir une vapoteuse équipée d’une batterie intégrée.

La puissance de l’appareil

Vous devez savoir que la qualité de la vape dépend de son réservoir. Pour un débutant, la vapoteuse dotée de 5 à 30 watts est l’idéale. Elle fournit une vape douce avec une inhalation en deux temps. Vous devez commencer avec un appareil à faible puissance afin de vous familiariser à son usage.

La proportion de la nicotine

Même si les études scientifiques n’ont pas encore confirmé avec exactitude les effets de la vapoteuse sur la santé bucco-dentaire, d’autres études ont déjà autrefois montré les effets de la nicotine que contient la cigarette classique sur la santé humaine. Le taux de la nicotine varie en fonction des gammes et des marques. Il est souhaitable de privilégier les vapoteuses qui contiennent un faible taux de nicotine. Les débutants peuvent carrément opter pour une vapoteuse dont la nicotine n’est pas incluse dans le liquide pour cigarette, mais qui renferme uniquement des arômes concentrés et d’autres produits.

Comment prendre soin de vos dents lorsque vous vapotez ?

Vous pouvez vapoter sans aucun risque en adoptant une bonne hygiène. Voici quelques conseils pour préserver vos dents en tant que vapoteur :

  • Consommez assez d’eau : cela vous permettra d’éviter la déshydratation et de prévenir certaines maladies dentaires ;
  • Consommez avec modération la nicotine ou l’éviter, si possible ;
  • Brossez régulièrement vos dents : vous devez toutefois attendre plus de 20 min après le vapotage avant de les brosser ;
  • Prenez soin de consulter régulièrement un médecin dentiste (si possible tous les 4 à 6 mois).