Environ 75 % des femmes enceintes souffrent de nausées matinales. Pour la plupart des femmes, les nausées se limitent aux trois premiers mois de la grossesse. Dans les cas extrêmes, cependant, les symptômes peuvent durer pendant les neuf mois entiers. La nausée est souvent accompagnée d’autres symptômes tels que des vertiges, des vomissements ou de la diarrhée. Vous allez voir dans cet article ce qui aide contre les nausées pendant la grossesse et quels sont les remèdes domestiques particulièrement efficaces.

Les causes de la maladie de la maternité

La raison pour laquelle de nombreuses femmes tombent malades à maintes reprises n’a pas encore été définitivement clarifiée. Cependant, elles sont probablement liées à l’hormone de grossesse HCG. Des études ont montré que les femmes qui ont souvent des nausées ont une concentration particulièrement élevée d’HCG dans leur sang. Le taux d’HCG atteint son maximum entre la huitième et la dixième semaine, ce qui explique pourquoi les nausées chez de nombreuses femmes diminuent considérablement après le troisième mois.

Quand et pendant combien de temps la nausée se produit-elle ?

En général, le moment et la durée des nausées des femmes enceintes sont très différents. Certains n’ont des nausées que le matin, d’autres souffrent également de symptômes pendant la journée et le soir. Pour de nombreuses femmes, les nausées commencent à partir de la cinquième semaine de grossesse et s’arrêtent après les trois premiers mois. Dans certains cas, cependant, les symptômes désagréables peuvent persister plus longtemps. Les symptômes sont souvent aggravés par la faim, la fatigue et le stress. Essayez donc d’éviter ces conditions pendant la grossesse si possible. Mangez suffisamment, dormez suffisamment et intégrez toujours des pauses détente dans votre vie quotidienne. En outre, les symptômes peuvent également être plus graves en cas de grossesse multiple.

Les nausées pendant la grossesse ne sont pas une source d’inquiétude

Le fait que les femmes soient plus susceptibles d’avoir des nausées pendant la grossesse n’est pas inquiétant : le bébé se porte bien malgré vos symptômes. En fait, les nausées sont même considérées comme un signe positif. Par exemple, statistiquement parlant, les femmes souffrant de ce désagrément font moins de fausses couches. Cependant, si vous êtes épargnée par les nausées pendant la grossesse, vous ne devez pas vous en inquiéter. Après tout, chaque corps réagit différemment à la grossesse.

Étourdissements et fatigue comme symptômes d’accompagnement

Elles ne sont généralement pas le seul signe de la grossesse – souvent, la fatigue et les vertiges surviennent également au début. Pour éviter les vertiges, vous devez manger régulièrement et faire suffisamment d’exercice. Évitez les mouvements rapides, par exemple lorsque vous vous levez d’un accroupissement ou du lit. Si les vertiges se produisent principalement le matin au lever, vous pouvez les prévenir en faisant des exercices légers au lit le matin. Si vous souffrez de maux de tête ou de fièvre, vous devez consulter un médecin pour des raisons de sécurité. Il est possible que d’autres problèmes de santé soient à l’origine de vos plaintes.

Les nausées pendant la grossesse peuvent être dangereuses

Pour la plupart des femmes, elles sont gênantes mais sans danger. Toutefois, si les symptômes sont très graves, elles peuvent également avoir des effets négatifs sur la santé de la mère et de l’enfant. Une forme extrême de nausées matinales est appelée hyperemesis gravidarum. Elle se produit lorsque la personne affectée vomit plus d’une fois par jour, mange peu ou pas du tout et perd du poids. De ce fait, le bébé peut manquer de vitamines et de minéraux importants. Dans la plupart des cas, la perte accrue peut être compensée par un approvisionnement ciblé en nourriture et en boissons. Dans les cas graves, cependant, un traitement intraveineux de la femme enceinte à l’hôpital peut être nécessaire.

Remède à domicile contre les nausées matinales

Vous n’êtes pas toujours obligée de prendre des médicaments immédiatement – souvent, les symptômes peuvent également être soulagés par de simples remèdes ménagers :

-Mangez une collation au lit avant de vous lever le matin, par exemple quelques biscuits ou un fruit. Vous pouvez également essayer un thé légèrement sucré. En effet, elles sont souvent particulièrement prononcées le matin en raison de l’hypoglycémie.

-Consommez de petites collations tout au long de la journée – cela vous aidera à éviter la sensation de faim. Les petits en-cas tels que les biscuits, les noix, le pain croustillant ou la biscotte conviennent bien.

-Si vous devez vomir plus souvent, fournissez toujours au corps suffisamment de liquide après avoir vomi. Buvez de petites gorgées d’eau plate ou de thé. Les variétés de fruits telles que les melons ou les raisins, qui ont une forte teneur en eau, conviennent également.

-Elles peuvent être causées par certaines odeurs fortes, entre autres. Les éléments déclencheurs possibles sont la fumée de cigarette, le café, le parfum et les aliments gras ou fortement épicés. Si vous êtes sensible à ces odeurs, essayez de les éviter à l’avenir.

Médicaments pour la maladie de la maternité

Par crainte de nuire à leur enfant à naître, de nombreuses femmes ne veulent pas prendre de médicaments. Toutefois, si elles peuvent pas être soulagées par des remèdes maison, vous devez demander à votre médecin quels sont les médicaments appropriés. Les femmes se voient souvent prescrire des médicaments dont le principe actif est le dimenhydrinate, un antihistaminique H1. De plus, les préparations contenant de la vitamine B6 peuvent aider à lutter contre les nausées. Si les symptômes sont très graves, il est également possible de prendre d’autres médicaments. Vous devriez également consulter votre médecin à ce sujet.