Toutes les méthodes ont leurs avantages comme leurs inconvénients. Il peut s’avérer difficile de faire le bon choix. Peu importe la technique que vous choisirez, l’important est que vous la fassiez dans les règles de l’art. Si vous avez une peau sensible, voici les différents modes utilisés qui peuvent prendre soin de votre épiderme.

Le laser, la méthode définitive par excellence

Les idées reçues concernant le laser sont fausses. Ce traitement de médecine esthétique qui consiste à se débarrasser des poils de façon définitive peut s’adapter aux personnes à peaux sensibles. Le procédé fait intervenir un faisceau de lumière qui brûle et détruit le poil jusqu’à son bulbe. Pour voir les effets apparaître, il faut compter plusieurs séances. Comparée à l’électrolyse, cette technique est moins onéreuse et moins douloureuse. Lorsque le traitement prend fin, le rendu est impressionnant, notamment pour celles dont la carnation et la pilosité sont compatibles avec ce procédé. Cette méthode se doit d’être pratiquée dans un institut de beauté ou un centre laser, car la manipulation de l’appareil requiert un savoir-faire et de l’expérience.

La crème dépilatoire, idéale pour les peaux sensibles

Il s’agit d’une excellente alternative au rasoir pour celles qui craignent le passage des lames, étant donné que celui-ci est trop agressif pour leur peau. En effet, cette méthode permet de s’épiler d’une manière rapide en seulement trois à cinq minutes en fonction des produits choisis sans agresser l’épiderme. Les poils sont dissous quand le produit les touche. Complètement indolore, ce procédé séduira les plus douillettes qui trouvent que l’épilateur et les cires font mal. Actuellement, certaines de ces crèmes sont à base d’actifs doux qui n’irritent pas l’épiderme et ne provoquent pas de rougeurs. Il arrive même que les formules soient enrichies en actifs hydratants. Vous pouvez en trouver dans les pharmacies et les grandes surfaces.

La cire froide, incontournable pour les peaux sensibles

Pour les peaux sensibles, la cire froide est fortement recommandée. Elle peut se faire en institut ou à la maison. Qui plus est, elle est très pratique pour celles qui sont toujours pressées pour épiler des petites surfaces. Après l’utilisation de la cire, la peau est douce, lisse et imberbe. Comme la racine est ramollie, les repousses seront moins abondantes. Non seulement, elles seront moins apparentes, mais chaque épilation devient moins douloureuse même sur les parties les plus intimes et les plus fragiles. Comme contre indications, il vous est interdit de vous exposer au soleil dans les heures suivant l’intervention.

L’électrolyse, une technique innovante et performante

Ce procédé allie efficacité et esthétique et est prisé pour son résultat permanent. Il consiste à électrocuter les poils (un à un) depuis la racine avec une aiguille. Les poils qui sont déracinés ne repoussent plus sauf pour les personnes qui ont un problème cutane, un souci de santé tel qu’un débalancement hormonal, par exemple. Comme indications, il faut compter plusieurs séances pour éradiquer complètement les poils. L’électrolyse peut fonctionner sur tout le corps, mais est moins efficace pour les grandes surfaces à cause de la longueur des séances et du traitement. Avec l’essor de la lumière pulsée, cette technique tend à décroître amplement. La durée du traitement peut s’étaler sur deux ans et demande donc un investissement assez conséquent. Cette méthode est propre et répond aux règles d’hygiène en vigueur. Il existe pourtant quelques contre indications qu’il faut respecter à la lettre :

  • L’électrolyse ne convient pas aux femmes enceintes, aux personnes qui sont sujettes à des problèmes cardiaques et aux diabétiques qui se soignent à l’insuline.
  • Dans le cas où vous ne recourez pas à un expert en la matière, vous pourriez être confrontée à des problèmes cutanés comme des taches, des ridules ou des cicatrices.

L’épilation au sucre, un procédé qui se rapproche de la nature

Cette technique traditionnelle est identique à celle à la cire à quelques différences près. Appelée Body Sugaring, elle a puisé ses origines au Moyen-Orient. Pour arracher les poils, l’on se sert d’une matière sous forme de caramel qui est formulée avec du jus de citron et du sucre et dont la consistance est pâteuse. Les femmes aiment se tourner vers les méthodes naturelles en vue de préserver la santé de leur épiderme. Ce procédé est plébiscité pour sa douceur et son rendu esthétique. La formule ne contient aucun produit chimique, nocif pour la peau. Il est recommandé de l’appliquer à une température tiède pour ne pas avoir de brûlures ou de rougeurs. Trop chaude, elle ne pourra pas faire partir les poils. En revanche, si elle est trop froide, elle deviendra rigide et difficile à manipuler. Le produit peut être utilisé sur toutes les parties du corps et sur tous différents types de peau. Même si la douleur est là, cette technique est bien plus supportable par rapport aux autres méthodes.