L’époque où les gens pensaient que la méditation était un “truc de hippie” est révolue. Aujourd’hui, la science prouve que la pratique méditation fait partie de la routine au quotidien de beaucoup de gens. La méditation est un “nettoyage mental”, l’élimination des toxines accumulées par le corps et l’esprit. Si nous n’éliminons pas ces toxines, elles se manifestent sous forme de maladie. Pour ceux qui ne sont pas encore adeptes de cette pratique, il semble encore impossible de se déconnecter du monde extérieur et de pouvoir méditer. Cependant, des conseils pour méditer permettent d’aider à s’abandonner aux incroyables bienfaits de cette pratique.

Il est important de souligner que la méditation n’est liée à aucune religion. Beaucoup associent les techniques de méditation aux pratiques religieuses orientales. C’est un fait que de nombreux orientaux pratiquent la méditation, mais leurs techniques ne sont pas nécessairement liées à une doctrine quelconque.

La méditation utilise des techniques qui peuvent être apprises et consiste à ce que l’être humain soit capable de maintenir le focus de ses pensées et d’atteindre une sérénité dans son comportement. Avant, pendant et après la méditation.

Comment commencer à méditer en pratique ? 

Pour débuter, optez pour un endroit calme. Cela peut s’agir d’une chambre ou d’un autre endroit dans la maison où vous pouvez pratiquer la relaxation. Mais il est important d’avoir un endroit à soi à ce moment-là. Asseyez-vous droit. Cette position droite assiste empêche de dormir et permet de s’entraîner plus facilement sur la question de l’énergie.

Fermez les yeux et tenez compte de la respiration qui doit toujours se faire par le nez. Inspirez et expirez plusieurs fois. Chaque fois que vous pensez à quelque chose, concentrez-vous sur l’acte de respirer.

Ouvrez ensuite les yeux et porter l’attention à un objet. Concentrez le regard un objet qui renvoie à la paix, comme l’encens, la flamme d’une bougie, un mandala, etc.

La méditation convient à tous les individus, sans distinction d’âge. La méditation a été scientifiquement prouvée, y compris par la pleine conscience, qui est l’état de vivre le présent sans l’angoisse/le stress du passé et du futur. Il y a de nombreuses discussions pour savoir si la pleine conscience est un type de méditation ou non, mais certaines techniques sont identiques à la méditation.

Pour profiter des nombreux avantages que propose la médiation, consultez les quelques conseils qui vous permettront d’apprendre à méditer au quotidien.

– Avant de méditer

Il demeure important de veiller à la vie privée. Le conseil est d’essayer de méditer seul à la maison. Mais si cela n’est pas possible, faites savoir aux autres personnes présentes dans la maison qu’il ne faut pas vous interrompre.

Il faut alors se préparer pour commencer avec 5 minutes de méditation par jour pour passer à 10 minutes par jour après une semaine. Le plus important, outre le respect de ce délai, est d’établir un calendrier fixe pour la pratique. Certaines personnes “travaillent” mieux le matin, c’est-à-dire qu’elles ont l’esprit plus libre pour méditer matin. D’autres individus sont plus efficaces la nuit. Et ainsi de suite. Il n’y a donc pas de règle quant à la période de la journée où l’on doit s’entraîner. Il faut cependant choisir celle où l’on se sent le mieux, explique-t-il. La séance de méditation se choisit en fonction de la personne.

Il est également conseillé de porter des vêtements confortables. Cela est essentiel afin de se sentir zen et à l’aise. Cela permet de se déconnecter du monde extérieur.

– Pendant la méditation

Timing : Pour chronométrer le temps de méditation, vous pouvez utiliser le téléphone portable. Mais n’oubliez pas de laisser les autres fonctions de l’appareil sur silencieux. Idéalement, dans ce cas, il faudra mettre une alarme pour se réveiller en séances méditation, cela évite de vouloir fixer l’heure sur l’appareil.

Opter pour un son calme.Cela vaut un instrument de musique, des sons qui imitent les événements de la nature, etc. La musique est facultative ! Il est important si la personne a beaucoup de difficultés à penser à quelque chose et/ou se trouve dans une maison/un environnement très bruyant. Dans les écoles de méditation où plusieurs cours se déroulent simultanément, nous mettons de la musique, par exemple, pour que l’élève puisse se concentrer.

Concentrez l’attention sur la respiration est le meilleur conseil à donner lors de la méditation. D’autres pensées viendront probablement à l’esprit, mais il s’agit simplement de “les laisser passer”. Pas de jugement, pas d’attachement, pas d’accent sur aucun. Et à tout moment revenir à la respiration. Il faut se concentrer sur ce qui renvoie à la paix : à certains moments de la méditation.

L’important est de se sentir à l’aise. Il n’y a pas besoin d’imiter une position vue sur internet ou à la télévision, comme le lotus (le plus populaire lorsqu’il s’agit de méditation). Il s’agit simplement de choisir une position dans laquelle l’on se sent à l’aise. Cela peut s’agir d’être assis sur une chaise avec les pieds bien appuyés sur le sol, sur un coussin, mais toujours avec la colonne vertébrale bien droite (sans soutenir complètement le dossier de la chaise).

Mettez les mains à l’aise. La position des mains peut varier. Certaines personnes appuient leur index contre leur pouce et soutiennent leur main sur le genou ; d’autres placent leur main sur leur ventre ou leur genou, etc. L’astuce consiste à trouver ce qui convient le mieux à chaque personne.

– Autres conseils pour bien méditer

Pour les débutants, il est très bien de vouloir suivre les astuces, mais il est essentiel de ne pas trop s’attacher aux détails. Cherchez toujours une position qui convient le mieux. Certaines personnes préfèrent, par exemple, méditer couchées.

Ne renoncez pas au premier essai. Il faut se rappeler que les techniques de méditation peuvent être apprises et améliorées. Peut-être la première fois, il est plus difficile de se “déconnecter” complètement du monde extérieur, mais cela ne signifie en aucun cas que la prochaine fois le sera encore.

Il faut créer l’habitude. Au départ, il est nécessaire de se programmer pour méditer en définissant le moment et le lieu de méditation. Après un certain temps, il se peut que le moment change. La méditation peut se faire tout au long de la journée, avant les réunions, les échéances, les conversations, dans le taxi, à la table de travail, ou dans une petite fuite vers les toilettes, par exemple

La méditation est une pratique facile à réaliser et comporte des techniques qui peuvent s’apprendre à coup sûr. Ces techniques font la différence pour bénéficier des bienfaits au quotidien.