Depuis toujours, en particulier chez les femmes, prendre soin de la peau fait partie de la routine quotidienne. Les méthodes employées diffèrent en fonction des objectifs à atteindre. Le plus souvent, on fait recours à l’aide d’une esthéticienne connue pour rajeunir, pour éliminer les imperfections ou encore pour ralentir le vieillissement de la peau. Certaines optent aussi pour des remèdes naturels. En effet, avoir une peau en bonne santé, douce et parfaite redonne la confiance en soi. Récemment, la médecine esthétique commence à gagner le cœur de ceux et celles qui souhaitent s’afficher avec un corps idéal. Cela ne rime pas forcément avec la pratique d’une chirurgie lourde. En ce moment par exemple, avec l’injection de nouvelles substances thérapeutiques, on peut modifier la silhouette ou se débarrasser des rides. Si cette pratique vous intéresse, connaissez-en davantage pour vous y préparer.

Que savoir avant de se tourner vers la médecine esthétique ?

Avant 30 ans, on se contente des soins naturels pour prendre soin de la peau. Mais à partir de 40 ans, selon les études, les demandes esthétiques augmentent et de plus en plus de personnes se tournent vers la médecine esthétique. Cette dernière, qui intègre des stratégies thérapeutiques sophistiquées, vous aide en réalité à vous réconcilier avec votre corps en douceur. À chaque problème, elle propose une solution convenable et sans risque. Cependant, les docteurs affirment qu’elle a aussi des limites.

Ainsi, avant de se lancer, il s’impose d’abord de savoir qui contacter. En général, un docteur spécialiste qui a suivi des formations dans ce secteur reste le seul capable de vous prescrire un traitement fiable. Assurez-vous qu’il exerce dans ce métier depuis plusieurs années et qu’il appartient à des associations célèbres comme la FSMEA, l’AFMEAA, etc. Que pouvez-vous attendre de la médecine esthétique ? Tout dépend de vos objectifs, mais retenez que les coûts peuvent s’avérer toujours élevés. Faites confiance à un médecin aguerri pour éliminer les risques d’avoir un visage figé ou encore des lèvres un peu boursoufflées. Quoi qu’il en soit, votre praticien doit également effectuer des contrôles programmés pour vérifier si tout va bien. Lorsque vous programmez une séance auprès d’un expert, demandez-lui ce que vous deviez éviter. Par exemple, selon le traitement choisi, il se peut que vous deviez éviter de vous exposer au soleil. Toutefois, pour un laser ou encore un peeling, l’exposition aux rayons du soleil est déconseillée deux mois après l’intervention. Dans ce cas, demandez à votre médecin la protection que vous pourriez mettre. Visitez le site d’aesthe pour en savoir plus.

Pourquoi l’acide hyaluronique est-il si employé dans la médecine esthétique ?

Que cela soit pour un rajeunissement de la peau ou pour d’autres soins de beauté, l’usage de l’acide hyaluronique devient presque indispensable. Cette molécule, qui naturellement est présente sur la peau, est considérée comme un remède miracle. Dans la plupart du temps, on injecte sa version fluide sur la peau dans le but de lisser les zones avec de fines couches. Mais on peut aussi en employer pour favoriser l’hydratation du derme ou encore pour relancer la production de collagène. La version plus réticulée, cela dit, la plus dense est quant à elle utilisée pour traiter les rides et les creux sur le visage.

Aujourd’hui, rien qu’en France, le nombre de femmes adeptes à ces petites injections ne cesse de se multiplier. Avoir une belle peau remonte le moral et rend de bonnes humeurs. Cette solution apporte donc le mieux-être, sans que le visage soit modifié. En ce qui concerne les risques à prendre, tant que vous vous confiez à un médecin expert dans le domaine, il n’y a pas de souci. Il réalise déjà un diagnostic de votre peau avant de vous injecter quoi que ce soit.

Et la mésothérapie : en quoi consiste-t-elle ?

La mésothérapie fait également partie des traitements les plus pratiqués de la médecine esthétique. Cette technique médicale consiste en effet à injecter sur la peau une faible dose de médicaments. Des fois, en fonction du besoin des patientes, les docteurs injectent un cocktail de vitamines, de minéraux ou encore de produits antioxydants. Deux méthodes sont possibles avec cette discipline. La première qui figure d’ailleurs comme la plus fiable, c’est lorsque le médecin injecte directement le produit sur la peau à l’aide d’un rouleau à picots. Le but est que le sérum qui contient les nutriments pénètre bien dans les épidermes. Les micro-piqûres stimulent la circulation et vont avoir une action régénérante sur le visage. Selon les conseils des spécialistes, tout le monde peut recourir à cette méthode, seulement celles qui présentent des peaux sensibles doivent mettre des crèmes anesthésiantes avant chaque séance.

Ce traitement s’offre particulièrement aux fumeuses et à celles qui s’exposent fréquemment au soleil. Si vous avez une peau dévitalisée, qui manque de douceur et d’éclat, cette pratique est faite pour vous. Après le soin, votre peau va retrouver son éclat et deviendra plus ferme. Les rides quant à eux deviennent plus lisses.

Le botox : pour prévenir

Vous avez déjà entendu quelqu’un en parler dans votre entourage, le botox. Il s’agit de la toxine botulique, une protéine qui se démarque par son pouvoir paralysant. Dans les cabines esthétiques, on en injecte aux patientes en faibles quantités. Il existe même le « baby-botox ». Avec ce dernier, les quantités semblent vraiment infimes afin de réduire la contraction de la peau et de permettre la mobilité des muscles. Le but consiste à donner un résultat beaucoup plus naturel. Normalement, le botox est injecté dans le derme pour retendre les rides qui se situent sur le haut du visage, cela dit, le front. Si c’est destiné pour le bas du visage, on l’associe avec de l’acide hyaluronique. Avec l’expertise d’un médecin, cela ne doit avoir aucun effet secondaire, à moins qu’on en abuse.

Le recours à cette méthode est recommandé pour celles qui souhaitent prévenir le vieillissement précoce de la peau. Elle traite les rides profondes qui se trouvent le plus souvent sur les zones mobiles. Associé avec des techniques de comblement, le botox aide en même temps à camoufler les rides déjà existantes.

D’autres traitements très sollicités : le laser, le LED …

Plusieurs personnes se sentent gênées par les problèmes de la peau comme les acnés et les taches brunes. Dans ce cas, recourir à la pratique du laser est la solution parfaite. Le laser permet de se débarrasser des impuretés de la peau. Il l’assainit en profondeur afin de traiter les acnés. Et puisque les comédons ont tendance à laisser des cicatrices sur le visage, avec la technologie du laser, on peut les atténuer. Les lumières LED, de leur côté, boostent les cellules de la peau et favorisent l’effet bonne mine. Elles sont même employées pour traiter les maladies du cuir chevelu.