Les punaises de lit (que vous trouverez parfois également appelées puces de lit) sont désormais présentes sur l’ensemble de la planète ou presque. Elles sont parvenues à coloniser tous les continents et sont devenues le cauchemar de nombreuses personnes. Autrefois considérés comme des nuisibles présents uniquement dans les pays en voie de développement, ces insectes s’invitent maintenant même dans les plus prestigieux palaces parisiens ou new-yorkais ! Pourtant, il existe des gestes simples qui permettent de ralentir la progression de ce nuisible. Vous trouverez dans le texte ci-dessous de nombreuses informations pour éviter les punaises de lit.

Pourquoi sont-elles si nombreuses ?

Avant de penser à la prévention contre les punaises de lit, il est intéressant de se pencher sur les raisons qui sont à l’origine de son développement. Différentes études démontrent ainsi l’impact évident des activités et habitudes humaines. Plusieurs paramètres ont pu être identifiés à l’image des modifications récentes de la législation autour de l’utilisation de produits agressifs pour l’environnement tels que les biocides et les insecticides. Ils ont été remplacés par des solutions moins performantes qui ont, de plus, conduit à l’évolution du patrimoine génétique de ces insectes qui deviennent toujours plus résistants aux produits chimiques.

Il ne faut pas passer sous silence non plus l’impact du développement du tourisme de masse. Désormais, tout à chacun (ou presque) peut se rendre dans un autre pays et même sur un autre continent pour un prix tout à fait raisonnable. Une fois sur place, il n’est même plus besoin de se loger dans un hôtel, puisque l’on peut dormir directement chez l’habitant (Airbnb) ! Cette facilité de déplacement des êtres humains s’applique également aux virus et aux nuisibles comme la punaise de lit. Cela explique donc pourquoi ces dernières ont aussi rapidement colonisé toutes les régions du monde.

Comment ne plus avoir de punaise dans la maison ?

Si la punaise pose autant de problème et qu’il devient si difficile de s’en débarrasser, c’est probablement parce qu’elle est détectée beaucoup trop tardivement. Dans la plupart des cas, le mal est déjà fait et vous n’aurez d’autres choix que de faire appel à une entreprise spécialisée pour espérer l’éradiquer définitivement de vos murs.

Cet insecte présente en effet des caractéristiques morphologiques lui permettant de se faufiler et de nicher dans le moindre recoin d’une habitation. Elles n’hésiteront pas à pondre leurs œufs dans les crevasses de votre plancher, le long des plinthes ou encore au sein de petites fissures présentes sur le mur. Commencez donc par désinfecter ce genre d’endroit puis sceller les fissures et crevasses. Dans un second temps, vous vous efforcerez de limiter tous les autres endroits pouvant les accueillir. Pour cela, vous éliminerez tout désordre synonyme de “cachette” pour ces indésirables. Passez l’aspirateur aussi souvent que possible, sans oublier le dessous de votre lit. Nettoyez aussi régulièrement tout le linge de lit à haute température (au-dessus de 60 degrés). Procédez de la même manière pour vos vêtements qui constituent des endroits idéaux pour la ponte des œufs.

Une inspection régulière de votre domicile

En complément aux gestes précédemment évoqués, vous allez devoir mettre en place une stratégie de détection efficace de ces indésirables. Il serait en effet dommage d’attendre que votre corps soit couvert de morsures (parfois désagréables pour certains sujets) avant d’agir ! Préférez prendre les devants dès que vous avez le moindre doute. Munissez-vous d’une lampe de poche, d’un outil vous permettant d’accéder aux crevasses ou aux fissures (comme un tournevis plat et fin par exemple) et de l’équipement nécessaire au démontage et remontage des prises de courant et de vos meubles.

Votre mission devra être de vous assurer de l’absence de traces visibles laissées par les punaises. Il s’agit notamment de points noirs ou bruns, témoins d’excréments ou d’une tache de sang. Les œufs sont relativement difficiles à repérer à l’œil nu, puisque ces tâches blanches sont de dimension relativement modeste. Vous pourrez également tomber sur des cadavres de ces insectes. Si vous constatez la présence d’un ou plusieurs de ces indices, aucun doute la punaise est bien présente chez vous ! Dans ce cas, placez votre linge de lit et vos vêtements dans des sacs plastiques hermétiques afin de limiter la propagation des insectes dans votre logement. Lancez ensuite les indispensables opérations de nettoyage et de désinfection. Efforcez-vous de ne pas oublier le moindre recoin de l’habitation !

Comment éviter les punaises de lit en voyage ?

Maintenant que vous avez compris que cet insecte se déplaçait en même temps que l’être humain, il vous faut tout mettre en œuvre pour éviter la punaise de lit en voyage. Comment faire ? Si vous logez dans une chambre d’hôtel, il vous suffit d’appliquer une stratégie similaire à celle concernant votre logement. Vous allez donc consacrer de nombreuses minutes à détecter les signes de présence de cet indésirable et à inspecter les moindres recoins de la chambre. Les punaises affectionnent ce genre d’endroit qui leur offre tous les jours ou presque l’occasion d’un nouveau repas ! Au moindre doute, montrez-vous intransigeant et exigez de la direction de l’établissement une nouvelle chambre. Si cela est impossible ou si la contamination s’étend à tout l’hôtel, allez tout simplement dormir ailleurs.

À votre retour, vous vérifierez scrupuleusement vos vêtements (qui auront été placés dans un sac hermétique afin de limiter les risques potentiels avant leur nettoyage) mais aussi vos valises et sac de voyages. Procédez ensuite à un nettoyage à haute température. Attention également si vous ramenez des objets de votre déplacement. Eux aussi peuvent être contaminés ! Vous vous méfierez tout particulièrement des tapis ou des étoffes qui offriront des conditions de voyage parfaites aux punaises. Ce conseil vous sera également utile pour vos achats de seconde main effectués en dehors des activités touristiques.