L’une des préoccupations de nombreuses mamans lorsqu’elles décident de tomber enceintes est de savoir comment leur ventre va se comporter après la grossesse. Le bébé grandissant de jour en jour, le rêve d’avoir ou de garder l’abdomen droit dépendra directement des soins apportés avant, pendant et après la naissance du nourrisson.

Le grand secret pour un ventre droit en post-partum

L’un des principaux problèmes féminins confrontés pendant la grossesse est la diastase. Elle consiste en la séparation des muscles abdominaux droits et gauches. Connaissez-vous les parties musculaires qui forment les “gominhos” dans le ventre et qui existent par paires ? Ce sont ces muscles qui peuvent devenir trop distants et provoquer des diastases. C’est comme un “trou” entre eux.

Les maladies diastasiques peuvent survenir chez les futures mamans qui ne pratiquent pas un sport et ne font pas travailler leur abdomen sont plus susceptibles de développer le problème pendant qu’elle porte le bébé. Plus vite le diagnostic est établi, mieux c’est. Quelques jours après la naissance, il sera possible d’identifier la diastase, qui peut être ressentie au toucher et lors des examens.

Lorsque la mère est couchée en post-partum, le kinésithérapeute place ses doigts, en gardant la main ouverte sous le niveau du nombril ; on demande à la mère de lever la tête et de diriger ses mains vers les genoux. Le physiothérapeute sera alors en mesure de sentir à la fois la largeur et l’étendue de toute séparation du rectum.

Le traitement le plus approprié pour la diastase est la pratique sportive et vous devez toujours le faire accompagner d’un physiothérapeute. La mesure la plus radicale serait la chirurgie plastique pour suturer les muscles de l’abdomen. Le renforcement de ceux-ci et du plancher pelvien avant et pendant la grossesse sont deux facteurs qui aident, et beaucoup, à ce que la maman reprenne le ventre droit d’avant. L’exercice de Kegel, la méthode pilates et l’utilisation des cônes vaginaux se classent parmi les méthodes qui contribuent à renforcer les muscles abdominaux et le plancher pelvien.

La méthode de Kegel

La méthode de Kegel permet de renforcer le plancher pelvien, c’est-à-dire la région du périnée. Dans la période post-partum en prévenant l’incontinence urinaire due à la surcharge de l’utérus dans la vessie, ainsi qu’en contribuant à la récupération de la forme avant la grossesse.

La méthode pilates est l’une des activités les plus agréables pour celles qui cherchent à se remettre en forme après la naissance du nouveau-né. Il fait travailler le corps dans son ensemble, en favorisant, au-delà du renforcement, le bien-être et la qualité de vie féminine.

Utilisation des cônes vaginaux et pompoarisme

Une autre option pour renforcer le plancher pelvien et éviter des problèmes tels que l’incontinence urinaire et la flaccidité du sphincter (anus) est le pompoarisme, c’est-à-dire les exercices intimes effectués à l’aide de son propre matériel, comme le montre la vidéo du physiothérapeute.

Importance de l’activité physique pour ceux qui souhaitent reprendre le droit chemin

Tant qu’elle est accompagnée et libérée par des médecins et des spécialistes, l’activité sportive est essentielle pour ceux qui rêvent de rester avec la forme d’avant. En plus d’aider à renforcer et faire travailler les muscles qui ont subi une surcharge, les exercices permettent de mener une vie plus saine.

Il est important de souligner que vous devez respecter la période de protection indiquée pour son cas, qui varie en fonction du type d’accouchement pratiqué, entre autres facteurs :

Compte tenu du processus chirurgical et de cette surcharge dans le périnée, l’indication de reprise des activités est d’environ 2 mois, lorsqu’une césarienne a lieu. Lorsque l’accouchement se déroule normalement, dès que la maman se sent à l’aise. Il faut se rappeler qu’il est très important de faire des exercices qui ne forcent pas tant le périnée.

6 conseils en or pour retrouver la forme après la grossesse

1. Suivre un régime alimentaire guidé par un nutritionniste

Une habitude adéquate et saine est essentielle pour la santé de la mère et du bébé, et constitue une grande alliée pour le ventre pendant la période post-partum.

En suivant le régime recommandé par les médecins et les nutritionnistes, la femme évitera le surpoids et étirera la peau à la surface de l’abdomen. Une fois qu’elle aura suivi un régime alimentaire sain d’une femme enceinte, elle prendra automatiquement les kilos naturels de la grossesse.

2. Parier sur le drainage lymphatique et les traitements esthétiques

En plus de l’habitude saine et des activités physiques, les traitements esthétiques permettent  d’obtenir un bon coup de pouce dans la récupération de la forme d’avant.

Le drainage lymphatique a une valeur fondamentale dans le post-partum afin de réduire la rétention d’eau. Associé à d’autres traitements, le fait d’avoir un abdomen droit dans la puerpéralité devient plus facile :

Des traitements tels que la carboxythérapie, l’acupuncture, la lipocavitation, la radiofréquence, le courant russe et plusieurs autres facilitent l’élimination des graisses indésirables. Les pilates ont apporté de nombreux avantages aux mères qui veulent retrouver une forme parfaite.

3. L’allaitement maternel est un grand allié pour la perte de poids

L’allaitement est également un excellent allié pour perdre le poids pris pendant la grossesse et lorsque l’abdomen est repris en ligne droite. En effet, l’allaitement au sein toutes les trois heures entraîne une dépense moyenne de 500 calories par jour. On s’attend à ce que la mère perde entre 0,5 et 1 kg par mois en six mois de lactation exclusive.

L’allaitement au sein libère également des hormones importantes pour la récupération de la forme d’avant : l’allaitement fait perdre au ventre cet aspect qui subsiste même après la naissance de l’enfant. Cela se produit parce que lorsque l’allaitement a lieu, la libération d’ocytocine, une hormone qui, entre autres tâches importantes, aide l’utérus à retrouver sa taille normale.

4. Éviter la mollesse en suivant la règle des 12 kg

Mieux vaut prévenir que guérir. Ne pas grossir plus que nécessaire est l’un des meilleurs moyens de récupérer la forme d’avant et d’éviter la redoutable flaccidité.

Si la dame a pris trop de kilos, la difficulté à éliminer le surplus de peau augmente considérablement. L’idéal est donc de ne pas prendre plus de 12 kilos. Il est rare qu’une femme qui a trop grossi puisse retrouver son ventre d’avant. Parfois, elle peut perdre du poids, mais en général, elle a un excès de peau.

Mais en cas de flaccidité, il existe des moyens d’inverser la situation, avec des procédures esthétiques et dans les cas plus graves, avec une intervention chirurgicale.

5. La génétique a une grande influence sur la récupération de l’organisme

La génétique est une grande alliée lorsqu’il s’agit de retrouver la forme mince d’avant, mais les femmes qui ne comptent pas sur cette aide peuvent aussi rêver d’un ventre sec après la grossesse. Avec une alimentation adéquate et la pratique d’activités physiques, un abdomen droit est possible pour tout le monde. Certaines (femmes), parce qu’elles pratiquent déjà des activités physiques et ont une excellente alimentation avant d’être enceinte et qu’elles parviennent, pendant ces mêmes soins, à n’engraisser que le poids approprié pour la grossesse et, lorsqu’elles arrivent dans la période post-partum, elles reprennent rapidement leur forme.

6. Veiller à tout ce que la femme ait

La marche, l’hydrogymnastique, la danse, le pilates, le drainage lymphatique et une nutrition adéquate sont parmi les meilleurs soins que vous pouvez recevoir pour que votre santé soit à jour et que votre ventre revienne plus facilement à la normale dans la période post-partum. Il convient de souligner qu’être enceinte n’est pas une maladie, elle ne nécessite que quelques soins !

Disposer de tout le suivi médical nécessaire, avec des spécialistes capables d’évaluer ce qui convient le mieux à chaque cas, est également essentiel pour que les changements dans l’organisme se produisent de manière saine.

La grossesse est un moment sublime dans la vie de toute femme et dans cette période tous les soins sont indispensables pour l’avoir de manière saine, en tenant compte de la récupération et de la restructuration du corps pour la santé et le bien-être.