Éliminer complètement les acariens de nos maisons est peut-être une mission impossible, puisque nous ne les voyons pas à l’œil nu. Mais on peut essayer de réduire leur présence et de les empêcher d’apparaître avec quelques mesures utiles.

Aussi parce que les acariens, visibles seulement au microscope et souvent source d’allergies très gênantes, se cachent partout dans la maison. Les lits, les vêtements, les meubles et les étagères en sont remplis. En général, le premier conseil est de réduire le taux d’humidité, surtout dans les environnements où vous passez le plus clair de votre temps, ce qui entraînera également une diminution du risque d’apparition de moisissures, auxquelles les acariens peuvent être associés.

Il existe heureusement des méthodes naturelles et écologiques pour essayer d’éliminer les acariens des draps, matelas, tapis et autres. En vente, on trouve des sprays anti-acariens à base d’huiles essentielles qui sont utiles pour vaporiser aussi bien dans les pièces de la maison que sur les tissus. Vous pouvez les rechercher sur Internet ou chez l’herboriste. Voici comment éliminer les acariens dans les endroits où ils ont tendance à proliférer davantage.

Matelas

Les personnes allergiques devraient acheter un matelas spécial anti-acariens. Si cela n’est pas possible et si l’allergie est très forte et gênante, vous pouvez essayer de recouvrir les matelas de cellophane afin que les acariens à l’intérieur du matelas soient isolés et qu’aucun autre acarien n’arrive dans votre matelas de l’extérieur. Une autre méthode jugée utile pour éliminer les acariens des matelas (qui peut également être essayée sur les oreillers) consiste à insérer deux sachets de thé dans un pulvérisateur à remplir d’eau chaude. Il est pulvérisé sur les matelas (et les oreillers) et laissé à sécher au soleil. Une autre solution consiste à saupoudrer les matelas de bicarbonate, à le laisser agir longtemps, même une heure, et à aspirer.

Tapis

Pour ce qui est des tapis, pour éliminer les acariens, il pourrait être utile d’utiliser un aspirateur avec un filtre spécial anti-acariens assez épais, afin de rendre supportable la permanence de ceux qui souffrent d’allergie aux acariens dans les pièces où se trouvent les tapis. Un autre remède considéré comme efficace contre les acariens sur les tapis est le bicarbonate de sodium. Saupoudrer les tapis de bicarbonate de soude avant d’utiliser l’aspirateur est utile non seulement pour réduire les odeurs désagréables, mais aussi pour contrer la présence d’acariens. En étalant le bicarbonate de soude sur la moquette ou sur un tapis, on peut réduire les acariens de 79 % en une heure et de 100 % en deux heures. Le bicarbonate réduit non seulement le nombre d’acariens, mais aussi la présence d’œufs. En outre, tout résidu de bicarbonate laissé sur le tapis contribuera à prévenir la formation de nouveaux acariens.

Remèdes naturels

Le bicarbonate agit sur les acariens soit directement sous forme de poussière, soit dissous dans l’eau. Le trempage d’un tissu dans de l’eau et du bicarbonate permet de réduire la prolifération des acariens. C’est pourquoi il peut être utile de laver les draps dans de l’eau et du bicarbonate. Si vous souffrez d’allergie aux acariens, vous pourriez bénéficier d’un lavage plus fréquent des draps et de l’ajout de deux ou trois cuillères à soupe de bicarbonate dans la machine à laver ou dans le bac de trempage, en combinant quelques gouttes d’huiles essentielles adaptées, comme l’eucalyptus et le tea tree.

Rideaux

La solution idéale serait de laver les rideaux fréquemment et à haute température, tout comme pour les draps et les taies d’oreiller. Mais certains types de rideaux peuvent être délicats et s’abîmer dans la machine à laver. Dans ce cas, il est conseillé de les faire tremper dans de l’eau tiède et du bicarbonate (prévoyez d’utiliser deux ou trois cuillères de bicarbonate pour chaque litre d’eau) et de les laisser sécher longtemps au soleil.

Coussins

Comme pour les draps, vous pouvez essayer de laver souvent les taies d’oreiller avec de l’eau et du bicarbonate. Une fois les taies d’oreiller enlevées, essayez également d’asperger la surface de l’oreiller avec du bicarbonate de soude, comme vous le feriez pour un tapis, laissez agir pendant longtemps, même une heure, et passez l’aspirateur. Si vous en avez l’occasion, achetez des oreillers anti-acariens. Lavez vos coussins en suivant les instructions d’entretien et de maintenance figurant sur l’étiquette. Laissez toujours les taies d’oreillers et les coussins bien sécher à l’air libre, car l’humidité est un véritable terrain de reproduction pour les acariens. Exposez les oreillers au soleil très souvent et lavez-les en machine à haute température fréquemment (si possible), environ une fois par mois.

Autres conseils utiles

Couvrez les conduits de chauffage avec des filtres qui peuvent retenir les minuscules particules de poussière de moins de 10 microns. Évitez l’utilisation d’humidificateurs, car les acariens aiment la chaleur et l’humidité. Évitez les têtes de lit en tissu. Lavez souvent les jouets en peluche des enfants. Si l’allergie est vraiment très forte, retirez complètement les tapis de la chambre. Si vous aimez l’aromathérapie, utilisez des huiles essentielles bénéfiques dans votre diffuseur, telles que l’huile essentielle d’eucalyptus et l’huile de l’arbre à thé, que vous pouvez également appliquer en petites quantités lors du lavage des taies d’oreiller et des draps.