Pour se sentir bien dans sa peau, il faut déjà qu’on ait une estime de soi. Donc, pour bien vivre notre vie, nous devons nécessairement nous fixer des objectifs dans la vie. C’est un état mental équilibré qui nous permet de faire des projets pour la vie. Garder une bonne estime de soi signifie aussi s’efforcer de sortir des mécanismes d’impuissance que nous avons intériorisés tout au long de notre vie.

Comment avoir une estime de soi ?

Nous pouvons donc apprendre à améliorer notre estime de soi et à nous sentir plus confiants. Un objectif est une forme mentale de projection de la pensée dans le futur dans laquelle nous plaçons l’image de nous-même orientée vers un but. Si vous échouez parfois dans l’atteinte de vos objectifs,  la raison en est que vous n’avez pas assez de conviction pour le faire et que cela vous laisse un sentiment de frustration et d’échec.

Pour pouvoir garder une bonne estime de soi, il faut qu’on ait déjà atteint l’un des objectifs qu’on s’est fixés. Plus nous approchons du but qu’on a visé plus nous gagnons plus de confiance en nous-mêmes. Quelques règles doivent être respectées pour que notre estime de nous-même reste bien haute en nous incitant ainsi à réaliser nos rêves.

Les trois règles pour avoir l’estime de soi

Maintenons notre estime de soi élevée en transformant une décision difficile en une simple habitude.

Formulons un plan d’action en établissant une liste de raisons pour lesquelles nous voulons atteindre cet objectif. Prenons ce plan avec ,nous à tout moment et relisons-le fréquemment tout au long de la journée.

les règles complémentaires pour garder l’estime de soi

Procédons par étapes en formulant des objectifs pas trop difficiles ni irréels. Décomposons ainsi l’objectif en plusieurs étapes et commençons par la plus simple et la plus raisonnable. Faisons une liste des choses à faire tous les jours et ne la remettons pas à plus tard. Définissons bien les étapes quotidiennes.

Fixons des priorités ! A cet effet, pensons à une échelle de priorité pour ne pas perdre nos motivations et abandonner toutes nos bonnes intentions.  Bref, formons une feuille d’objectifs. Il ne faut pas oublier de déterminer la durée de réalisation de notre objectif. Il est essentiel que nous nous fixions des dates pour les différentes étapes et ensuite, élaborerons un plan d’action.

Récompensons-nous pour chaque étape réalisée.

Bien des gens considère à tort que la réalisation des différentes étapes est sans importance, ne gardant toujours à l’esprit que l’objectif final.

Cette attitude peut démotiver.

En fait, nous ne pourrions jamais atteindre notre objectif final sans les étapes intermédiaires.

Alors, réjouissons nous et soyons fiers de chaque étape atteinte.

Même si on échoue sur quelques étapes, n’abandonnons pas, ne nous décourageons pas car c’est normal et tout à fait logique qu’on ne puisse pas atteindre son objectif dès la première fois. Plus on apprend plus on est capable d’une chose ! L’itération est parfois nécessaire.

Nous apprenons par la répétition, en fait, tout ce que nous avons appris, nous l’avons répété plusieurs fois.

Répéter une action un certain nombre de fois, nos gestes deviennent automatiques par la suite. On le fait parfois inconsciemment à force d’habitude.