Même si elle souhaite vivre sa grossesse le plus naturellement possible, toute femme enceinte a besoin d’un minimum de suivi pendant ce moment délicat de sa vie, et cela, avec le soutien d’un professionnel de santé. En général, avoir une sage-femme à domicile ou aller la consulter à l’hôpital est un choix que font la plupart des femmes. Mais pourquoi privilégier le suivi de grossesse par une sage-femme libérale ?

Qui faut-il choisir pour faire le suivi de sa grossesse ?

Dans la majorité des cas, le choix du professionnel pour le suivi de grossesse reste libre. Il faut toutefois préciser que les sages-femmes sont spécialistes de la grossesse dite « physiologique », c’est-à-dire qui ne pose pas de problèmes particuliers. Lorsqu’une pathologie entre en compte, la sage-femme devra proposer à la future maman de consulter un gynécologue obstétricien.

Mais si la grossesse reste dans le cadre de la « psychologie », la sage-femme est à privilégier, car bien que l’obstétricien soit spécialisé dans le suivi médical, il n’est pas toujours à l’écoute des parents. Mais quel choix faire entre une sage-femme libérale à Paris ou ailleurs et une sage-femme hospitalière ?

En réalité, cela dépend des besoins et attentes des futurs parents. Il faut cependant reconnaître que la libérale a l’avantage grâce à son suivi personnalisé. Elle offre en effet, un service sur-mesure qui favorise un climat de confiance durant cette période médicalement et psychologiquement sensible de la vie d’une femme.

Comment se passe le suivi d’une grossesse avec une sage-femme libérale ?

La sage-femme à domicile ou libérale assure un suivi complet de la grossesse. Elle accompagne la femme avant, pendant et après la grossesse et est présente à chaque étape. Dès la confirmation de la grossesse, la sage-femme libérale entre en jeu pour s’occuper de la future maman durant les neuf mois.

Elle répond à toutes les questions sur la grossesse. Elle est habilitée à attester de l’état de grossesse sur le formulaire de déclaration de grossesse, à recevoir la femme enceinte en consultation, à procéder aux examens de routine (prise de sang, échographie, etc.). À la première consultation, elle prescrira les différents examens et tests biologiques de début de grossesse. Elle assurera toutes les visites mensuelles ainsi que l’entretien prénatal précoce.

Elle guide la future maman lors de l’accouchement et y assiste. La sage-femme libérale est également un soutien après la venue au monde du bébé, car elle assure le suivi post-natal. Ce sera donc une interlocutrice de choix sur toutes les questions concernant l’allaitement, la contraception, le baby-blues voire la dépression post-partum.

Elle peut également réaliser la visite post-natale, assurer la rééducation périnéale ainsi que la vaccination de la nouvelle maman et de son bébé.

Comment bien choisir sa sage-femme libérale ?

Le choix de sa sage-femme à domicile doit se faire avec soin, en fonction des attentes des parents. La première étape est de prendre connaissance des noms et coordonnées des sages-femmes ou services de soin à domicile de sa ville pour trouver une sage-femme libérale à proximité.

En outre, l’idéal est de s’adresser à une sage-femme qui pourra réaliser un suivi complet de grossesse et la préparation à la naissance. Toutefois, les sages-femmes ont souvent des plannings très chargés et il peut être relativement difficile d’être accompagné depuis la grossesse jusqu’à l’accouchement par une même sage-femme. Il est donc conseillé de s’y prendre dès la confirmation de la grossesse.

Le ressenti est également important dans le choix de sa sage-femme libérale. Si le courant ne passe bien, il est d’ailleurs possible de changer de sage-femme en cours de grossesse.