Le corps humain a besoin de l’énergie pour trouver la forme et rester en vie. En cas de nécessité, il faut booster le corps en urgence avec les vitamines qui sont disponibles en dosette. Comme exemple un comprimé de vitamine C afin de renforcer les défenses immunitaires, un cachet de vitamine B pour procurer de l’énergie et une dose de vitamine D pour fortifier les os. De plus, quand le grand froid arrive, précisément l’hiver, on devrait trouver une bonne solution pour combattre cette saison. Le froid pendant l’hiver favorise les risques des plusieurs maladies comme la toux, le rhume, la grippe,…. Et pour information, ces maladies n’ont pas la possibilité de s’installer dans votre corps si vous vous préparez bien en avance pour les combattre. Une des meilleures solutions est la vitamine hiver. Parfois, les vitamines disponibles sur le marché n’apportent pas d’activités curatives ou préventives. La plupart d’entre elles arrivent à promettre n’importe quoi pour que les gens les achètent. Ici on parle de la vitamine à titre de complément alimentaires mais pas de vrais médicaments. Mais la plus belle alliée est l’alimentation. Tout le monde sait que sa consommation journalière fournit de l’énergie. Et pour aller loin, l’alimentation saine et équilibrée est encore plus favorable pour le corps que de vulgaires aliments seulement bourratifs. Les fruits, les légumes, les légumineuses, les nourritures d’origine végétales restent les meilleurs aliments pour procurer de la vitamine. Mais pour bien équilibrer, il faut ajouter de la viande, des œufs, du lait… La liste est longue mais il est temps de découvrir quel est le rôle des vitamines dans l’alimentation ? Découvrez à travers cet article la cure de vitamines pour combattre l’hiver.

Pourquoi fait-on de la cure vitamine ?

Peu importe les saisons, hiver ou été, la vitamine est un élément indispensable pour un corps vivant. Dans la science des aliments et du médicaments, ce mot, quasiment mystique, est désigné pour mentionner un carburant miraculeux parce que les vitamines sont des éléments fonctionnels de l’organisme. Au total, on a compté 13 vitamines et elles ont ses propres rôles spécifiques pour le fonctionnement de l’organisme. Dans la biologie cellulaire, chaque vitamine apporte une réaction chimique bien déterminée. Elle joue dans ce cas un rôle de transporteur. Sans parler de complexes moléculaires, les vitamines ont de multiples tâches comme la minéralisation osseuse importante, la stimulation des systèmes de défense immunitaires, et la formation des éléments sanguins notamment les globules rouges. Étonnant mais évident, le corps en produit mais d’une quantité insuffisante. Mais comment faire pour s’en procurer donc ? Il faut les chercher dans l’alimentation. Pour rester en bonne santé, c’est l’alimentation qui prend le contrôle du corps mais en cas de maladies, les médicaments se chargent de récupérer la santé. Autrement dit, la supplémentation de vitamines est certainement importante en cas de carences. Ainsi, la vitamine entre dans le cadre de soins sur certains types de maladie comme la maladie de Crohn pour que le patient ne s’affaiblisse pas encore plus. Parfois, ces vitamines sont accompagnées de minéraux pour compléter leurs actions. La carence maladive est rare si on a bien mangé des fruits, des légumes et de toutes sortes d’aliments pourvus de vitamines.

Quelles sont les plus importantes ?

Pour commencer, toutes les 13 vitamines sont essentielles pour le corps. Il n’existe pas une seule vitamine qui n’a aucun pouvoir important dans le fonctionnement de l’organisme. Pour classer, la vitamine hiver idéale est la vitamine C. Mais cela ne veut pas dire que les autres vitamines sont inutiles pendant l’hiver. On sait que l’hiver est le bon temps pour que les rhumes, grippes, toux apparaissent. En effet, la vitamine C permet au corps d’éviter ou de contrer ces pathologies. La vitamine C trouve une grande place en 1970 grâce au fameux chimiste américain Linus Paulign. Le chimiste Paulign est un lauréat de chimie qui a obtenu un prix Nobel en 1954. Comme toutes les études, la recherche a été poursuivie par plusieurs scientifiques et en 2013, on a découvert que le fait de prendre de la vitamine C empêche de tomber malade. Ensuite des résultats confirment que la vitamine C a un grand impact sur la durée de la grippe et du rhume.

Les autres vitamines pour l’hiver

La vitamine D joue également un rôle important pendant l’hiver, et il est conseillé de la prendre. Elle aide au processus de la minéralisation osseuse. Elle a la particularité d’être fabriquée au niveau de la couche dermique de la peau sous l’effet des rayons UV du soleil. Les médecins ont donc conseillé de se supplémenter, surtout les gens vivants avec moins de soleil notamment de l’hémisphère nord. Prenez aussi les aliments riches en fer pour préparer l’organisme à mieux résister à l’infection. En cas de carences, vous allez être fatigué et essoufflé gravement. Augmentez la consommation de viande rouge et du boudin noir.

Encore de la vitamine pour plein d’énergie ?

A part la vitamine C et vitamine D, il ne faut pas négliger les autres. Combattez le froid avec la vitamine B à prendre comme vitamine hiver. Cette vitamine donne l’énergie au corps et booste le moral . On peut trouver une bonne dose de concentration dans les levures alimentaires.

Une autre vitamine pour le froid aussi est le magnésium. Elle lutte contre les sautes d’humeurs et le coup de stress qui s’avère un déclencheur de faiblesse immunitaire. Et quand la défense immunitaire est faible, on attrape facilement de la maladie. On trouve une bonne dose de magnésium dans les céréales complètes sauf le pain et le riz complet. On vous propose également le zinc comme défense immunitaire. En fait, le zinc agit sur la multiplication et la division des lymphocytes ou des globules blancs qui ont le rôle d’attaquer les infections. Mangez un plateau de fruit de mer, une assiette de foie, du pain complet, des lentilles pour combler le zinc.

Comment faire pour se procurer de la bonne vitamine ?

La vitamine hiver et les oligo-éléments sont exclusivement venus des aliments. Ils sont bien meilleurs et bien assimilables lorsqu’ils sont pris dans l’alimentation. Le fait de fournir des vitamines au corps à travers de l’alimentation est beaucoup plus intéressant que prendre des suppléments en dose. En effet, l’organisme absorbe moins le compléments parce qu’il y a du processus à cela. Ils deviennent utiles en cas de carences ou baisse de forme. Et comme tous les médicaments, les suppléments vitaminés doivent être pris sous dosage recommandé du médecin ou pharmacien. Les fruits et les légumes sont très riches en vitamine de toutes sortes. Prenez donc en quantité et si possible mangez-les chaque jour pour en conserver plus. Il est sûr qu’à part la vitamine, il y a les autres oligo-éléments utiles dans les fruits et légumes. Les viandes rouges, le lait, les légumineuses, les boudins noirs, les nourritures sont nombreux pour procurer de la vitamine. Par ailleurs, il ne faut pas se contenter seulement des aliments si on a de l’urgence en vitamine. Vous devez prendre un traitement et si nécessaire connaître le niveau de vitamine dans votre corps. Une fois que le traitement est terminé, vous devrez opter pour une alimentation équilibrée, et faire le plein de vitamine. Choisissez en fonction de l’aliment la vitamine que vous désirez. Par exemple, vous pouvez trouver dans un livre la recette des aliments qui procurent de la vitamine, avec son degré de cuisson pour garder la vitamine.