Jusqu’à nos jours, il n’existe pas encore de médicament pour le traitement de la maladie d’arthrose. Aussi, seuls les symptômes sont considérés. La prévention est la meilleure des remèdes pour contrer l’arthrose. Mais quand les douleurs sont là, il existe des moyens pour soulager arthrose. Voici quelques conseils pour prévenir l’arthrose et atténuer les douleurs liées à cette pathologie.

Il faut bouger pour prévenir l’arthrose

Le fait de bouger permet de prévenir et de soulager les douleurs articulaires. Le plus souvent, quand une personne souffre de douleur articulaire, elle a tendance à réduire ses activités physiques. Même si cela semble normal, ce n’est pas conseillé. Il faut savoir que les activités physiques permettent de prévenir l’arthrose et de soulager les douleurs qui y sont liées.

Il est donc conseillé à une personne qui souffre d’arthrose de pratiquer régulièrement des activités physiques, même douces. De même, cela permet de prévenir l’apparition de cette maladie des articulations quand une personne devient plus âgée.

Les activités physiques procurent plusieurs bienfaits :

Elles renforcent les muscles entourant les articulations. Les muscles deviennent plus souples et résistent donc mieux aux contraintes et blessures.

Elles améliorent le cartilage en l’irriguant.

Elles améliorent le moral et préservent la santé.

Toutefois, les exercices ne doivent pas être contraignants ni traumatisants. Les excès sont donc à éviter, car, même s’il faut bouger, les traumatismes et les accidents durant la pratique d’un sport intense peuvent accentuer les douleurs. Si des douleurs apparaissent, il faut diminuer l’intensité de l’effort ou ajuster les mouvements. Par ailleurs, l’articulation touchée par l’arthrose doit être mise au repos en cas de poussée d’arthrose. Ici encore, il n’est pas question de repos total ou long repos, car cela favorise l’apparition d’une ankylose.

Les activités comme la marche, le vélo, le yoga, la natation et la gymnastique aquatique sont à privilégier pour prévenir l’arthrose ou atténuer les douleurs. Pour ce qui est du rythme de l’activité, mieux vaut pratiquer régulièrement à petites doses que de tout faire en une séance qui dure plus d’une heure. La durée dépend de chaque personne. Pour les débutants, il est recommandé de commencer par une durée de 15 à 30 minutes par jour et d’augmenter petit à petit au fil du temps.

Les échauffements sont importants avant de commencer une activité physique. Et durant la séance, les mouvements doivent être bien réalisés, amples, et s’il le faut, lents, en cas de douleur par exemple. En outre, il ne faut pas oublier les étirements après chaque séance.

Perdre du poids pour éviter l’arthrose

Les spécialistes recommandent la perte de poids pour éviter la dégénérescence du cartilage et les douleurs liées à l’arthrose. En effet, quand une personne est en surpoids, le risque qu’elle développe de l’arthrose est multiplié par 4 ou par 5. Pour information, quand l’indice de masse corporel se trouve entre 25 et 30, la personne est en surpoids. Quand cet IMC dépasse 30, la personne est obèse.

Certains types d’arthrose comme la gonarthrose sont liés à l’obésité. La raison est le stress mécanique, car les genoux doivent supporter tout le poids du corps. Le cartilage se détériore ainsi plus vite, ce qui accentue les douleurs. Comme l’arthrose du genou, celle de la hanche est également favorisée par l’obésité. Selon les spécialistes, l’arthrose digitale est aussi provoquée par l’obésité du fait des mécanismes liés à l’inflammation chronique. Des hypothèses sont émises par les chercheurs selon lesquelles, les tissus adipeux produisent des substances qui favorisent l’arthrose.

Pour gagner plus d’un quart de la puissance des articulations, il faut réduire son poids de 10 %. De plus, la perte de poids ne permet pas seulement de soulager arthrose, mais aussi de retarder, voire d’éviter la chirurgie. Selon les chiffres, la perte de 5 kg diminue de 25 % le recours aux interventions chirurgicales.

Pour perdre du poids, il faut pratiquer des exercices physiques et observer une bonne hygiène de vie. Toutefois, il faut veiller à maigrir lentement pour que les muscles qui soutiennent les articulations soient préservés. Le régime alimentaire doit être effectué sous surveillance médicale afin de réapprendre le patient à se nourrir d’une manière saine et équilibrée. Parfois, une chirurgie bariatrique est préconisée pour les sujets dont le poids excède les 120 kg.

Bien gérer l’alimentation

Comme dit plus haut, il n’y a pas encore de traitement qui permet de traiter totalement l’arthrose. Il est donc évident que l’alimentation ne garantit pas que la personne soit guérie. Toutefois, des études ont montré que certains aliments sont bénéfiques aux sujets souffrant d’arthrose et que d’autres sont à éviter.

D’abord, en optant pour une alimentation équilibrée, la prise de poids est limitée, donc le risque d’arthrose. Si la maladie est déclarée, bien choisir le contenu de son assiette permet d’éviter les douleurs ou de soulager arthrose.

Les diverses règles à connaître pour la bonne gestion de l’alimentation

Choisir les bons acides gras : il faut privilégier les bonnes huiles ou oméga 3 pour maintenir la santé des articulations. Les bons gras se trouvent dans les poissons comme les sardines, le thon et le saumon. Ils sont aussi contenus dans l’huile de colza et la mâche. Au contraire, les mauvais gras se trouvent dans les huiles riches en oméga 6, dont les huiles de pépins de raisin, de tournesol, de maïs et de palme. Il faut également éviter les graisses hydrogénées et les graisses saturées.

Les épices à privilégier : certaines épices sont à consommer à cause de leur effet anti-inflammatoire. Parmi ces épices, il y a le curcuma et le gingembre. Il ne faut donc pas hésiter à les consommer sous toutes leurs formes, en les utilisant comme assaisonnement, en les consommant nature, en les ajoutant aux boissons.

Les bénéfices des légumes et fruits : ces aliments sont riches en fibres et sont à consommer tous les jours pour lutter contre l’arthrose. Ils sont une bonne source de substances anti-inflammatoires et d’antioxydants, ainsi qu’en vitamines C, D et E qui favorisent la bonne santé du cartilage.

Autres conseils pour soulager les douleurs de l’arthrose

Il existe plusieurs astuces et conseils qui permettent d’atténuer les douleurs liées à l’arthrose ou de prévenir leur apparition :

La musculation : l’augmentation de la force musculaire permet un meilleur soutien des articulations. Les exercices doivent être ciblés pour toucher les muscles concernés par la pathologie. Une surveillance par un professionnel est nécessaire afin d’éviter les faux-mouvements. En outre, les mouvements doivent être lents et contrôlés.

Une bonne posture : debout ou assise, la posture doit être surveillée pour une meilleure protection des articulations. Quand on soulève une charge lourde, par exemple un enfant, ou un gros sac de course, il faut veiller à bien plier les genoux et à garder le dos droit. La charge doit être portée près du corps pour que le poids se répartisse de manière égale.

La chaleur ou le froid : la chaleur soulage les douleurs de l’arthrose et est à privilégier au lever. Le froid agit aussi comme antalgique, mais il est conseillé de l’appliquer sur la zone à problèmes en fin de journée. Il existe des poches spéciales que l’on chauffe à la micro-onde ou refroidit au réfrigérateur selon que l’on souhaite utiliser la chaleur ou le froid. Mais il est aussi possible d’utiliser une bouillotte ou un sachet de légumes.