Urologue renommé, le docteur Giolitto a choisi de centrer sa vision de la médecine sur l’humain pour proposer des soins adaptés, combinés à une méthode de prévention et de suivi novatrice. Zoom sur un praticien au parcours étonnant et inspirant, autant passionné de nouvelles technologies qu’attaché à l’environnement.

Un parcours riche et atypique

Né à Grenoble dans une famille d’enseignants, petit-fils d’un immigré italien, Jean-Pierre Giolitto a su mettre à profit les liens familiaux forts et les notions de solidarité, d’entraide et de partage inculquées par ses parents tout au long de sa carrière de médecin urologue. Passionné par ses études, il commença ses stages en 4ème année de médecine dans divers services, avant d’être amené à apprendre son art au côté du Professeur Gilbert Faure au service d’Urologie du CHU de Grenoble. Cette rencontre le marqua profondément et l’amena à choisir cette spécialité et à développer ses compétences en chirurgie, tout en renforçant sa volonté de place l’humain et des valeurs morales fortes au coeur de son travail.

Une carrière exemplaire dans le monde de l’urologie

Après ses études, Jean-Pierre Giolitto a travaillé pendant 20 ans en tant que praticien libéral à la clinique Les Bleuets à Reims, une structure à taille humaine qui lui a permis d’exercer sa spécialité dans les meilleures conditions possibles. En 30 ans de service, le docteur Giolitto multiplia les expériences : enseignement et formation, consultations, opérations chirurgicales, diagnostics, suivi et accompagnement des patients, autant de tâches variées pratiquées avec passion et rigueur. Il met également un point d’honneur à valoriser l’émergence de techniques de chirurgie moins invasives, notamment en matière de cœlioscopie. En parallèle, il fut amené à intervenir en tant qu’expert judiciaire auprès de la cour d’appel pendant une dizaine d’années. Travaillant sur des dossiers difficiles, il devait mettre à profit toute sa minutie et son expérience de terrain afin d’émettre un avis impartial à présenter au juge. Souhaitant se tourner désormais vers une pratique moins intensive, il officie essentiellement en équipe, avec des spécialisations plus poussées. S’intéressant de plus en plus à l’andrologie et notamment aux nouvelles techniques de dépistage et de soin des maladies de la prostate, il se spécialise également vers la recherche et le développement de nouvelles thérapies médicales, plus douces et moins invasives.

Des nombreuses passions

En dehors de la médecine, le docteur Giolitto mène une vie à 100 à l’heure, rythmée par ses diverses passions, aussi surprenantes que variées. La principale est l’alchimie, une pratique occulte très ancienne dont le but principal est de créer la célèbre pierre philosophale qui permet de transformer les métaux basiques en or, et de fabriquer l’élixir de longue vie, synonyme d’immortalité. Cette passion atypique lui a notamment permis de développer son instinct, son intuition et sa compréhension du monde dans sa globalité. Son but : aller vers la Sagesse, atteindre un état d’harmonie spirituelle et un réel équilibre. Très proche de la nature, le docteur Giolitto s’épanouit également dans les longues ballades dans le département du Var et plus précisément dans son littoral, une façon essentielle pour lui de se ressourcer. Enfin, sa passion de la sociologie et de l’étude des relations humaines enrichissent également son travail au quotidien et sa façon de pratiquer.